Cette chronique ouvre un dossier, celui des “Oubliés de 2010”, qui recense les disques et artistes que je voulais aborder l’année dernière et que, par faute de temps ou de flemme… j’ai été contraint à laisser de côté. Enfin un disque reste intemporel, alors pourquoi se priver d’en parler. Et tant pis pour l’actualité ! […]