Le FAIR, dispositif d’aide aux artistes autour de leur premier album, programmait vendredi dernier son tout nouveau bijou : Crâne Angels, composé de dix jeunes gens qui tiennent à la fois de la chorale indie et du groupe noisy, du délire candide et de la machinerie subversive. Originaires de Bordeaux, ils naviguent à mi-chemin entre la Californie des Beach Boys et le Londres du shoegaze.

Le Sylphide de Brighton, leur premier album a été salué par la presse comme une sorte de comète hippie et spontanéiste particulièrement salutaire. Avec leur nouvel EP Duhort Bachen, le groupe offre un son plus électrique, plus rock et se révèle aussi plus énigmatique.

 

Please specify a Flickr ID for this gallery

 

Site officiel de Crâne Angels
icone facebook Page Facebook de Crâne Angels