Attention, les filles se révoltent et montrent qu’elles aussi peuvent être désinvoltes ! A première vue on pourrait penser que la jolie Cindy est là pour nous faire des jolies mélodies romantiques, mais dès qu’on met le CD en route, on comprend vite que ça envoie du lourd et que la “petite” compte bien nous montrer que les filles aussi ça sait envoyer. Il faut dire que ce trio seine-et-marnais a déjà de bien jolies références : Printemps de Bourges en 2010, moults concerts et première partie d’Izia dont le guitariste finira par produire leur album. Aujourd’hui on vous présente leur deuxième album Turn Them Into Gold, composé de dix titres, et dans lequel on retrouve à la fois toute l’énergie d’un garage band et la voix impressionnante de Cindy.

On démarre pied au plancher avec He Saved The Son qui donne tout de suite la patate. On passe la seconde avec Love And So on, un pur tube, qui me conforte dans l’idée que ce ne sont vraiment pas les meilleures musiques qui passent sur les radios généralistes. Autant être clair, ce deuxième morceau est une tuerie, voix envoûtante, musique énergique, solo de guitare, … que du très très bon que j’aimerais vraiment découvrir en live.

On se remet doucement de la claque avec I’m Shoegazer, que Ladylike Dragons nous file le frisson sur My Dad, composition minimaliste instrumentalement parlant, mais pleine d’émotion avec un solo de guitare, à la fois old school et terriblement moderne. Avec Turn Them Into Gold, qui a donné le titre de l’album, les guitares et autres batteries refont leur apparition à pleine vitesse, je transpire presque pour le batteur. Dès les premières notes de Compromises, tu comprends que c’est un futur tube, mais aussi que tu es déjà à la sixième chansons de l’album et que tu n’as pas vu passer le temps. Tu en profites pour prendre une Magic Potion qui te secoue le corps avant de te lover dans la douceur de Sun Dog Trail. L’album se termine sur Your Enemy et No Time To Mess Around qui m’ont déçu. Pourquoi ? Parce que j’étais déjà triste que ce soit fini, j’en voulais encore !

Y a pas à dire ce sont bien les filles qui ont le pouvoir. Je vous offre le clip de Love And So et vous encourage au plus vite à prendre un bon coup de pied au c.. avec les Ladylike Dragons.

 

Photos © Emma Pick.

 

Tracklist :

  1. He Saved The Son
  2. Love And So on
  3. I’m a Shoegazer
  4. My Dad
  5. Turn Them Into Gold
  6. Compromises
  7. Magic Potion
  8. Sun Dog Trail
  9. Your Enemy
  10. No Time To Mess Around

icone myspace MySpace de Ladylike Dragons
icone facebook Page Facebook de Ladylike Dragons
icone twitter Twitter de Ladylike Dragons
icone deezer Écouter Ladylike Dragons sur Deezer