Ce mardi 18 mars, nous étions dans un lieu un peu magique pour accueillir Your Fault et Mansfield.TYA, dans le cadre du festival Les Femmes S’en Mêlent. En effet, pour la réédition exceptionnelle de leur premier album, les filles de Mansfield.TYA proposent une dizaine de concerts dans des lieux atypiques et intimistes. L’Archipel est une salle inattendue. Espace situé dans les locaux de l’INPI (Institut National de la Propriété Intellectuelle), cette ancienne chapelle a été transformée par l’association Aurore en lieu d’accueil de manifestations culturelles et musicales.

Your Fault ouvre l’étrange bal de ce soir avec une cold wave sensuelle et mystique assez fascinante. Avec ses airs de Beth Dito folk, Julie Hugo alias Solange La Frange incarne une musique qui oscille entre sacré et érotisme. Les chansons sont entrecoupées de petits échanges avec un public assis et silencieux, ce qui ajoute à l’ambiance de recueillement qui émane naturellement du lieu.

La scène se déplace du fond vers le centre pour accueillir Mansfield.TYA. Les musiciennes ont prévu un espace en cercle autour duquel se pressent les spectateurs. Des bougies et quelques spots très discrets constituent la seule lumière. Le set s’ouvre sur One Million Eyes suivi du glaçant Pour Oublier Je Dors. On poursuit avec La Cour De L’Est issu de l’EP Fuck. Le morceau glisse sans prévenir vers No Limit de 2 Unlimited, ce qui provoque les rires de l’auditoire. Les deux filles semblent s’amuser, se sourient et échangent presque sans avoir besoin de se parler. On A Boat vient poser une ambiance particulière, à la fois douce et inquiète, que l’on retrouve au cœur du travail de Mansfield.TYA. Le beau Et Demain Déjà est suivi du vibrant Fools. Julia Lanoë ressemble à une prêtresse androgyne, toute vêtue de noir. Sa tête parait flotter au dessus de la scène, à la lumière des bougies.

S’ensuivent Les Rebelles, reprise du morceau des Bérus, imprécation punk presque nue, bouleversante, et l’immense En Secret emprunté à Dominique A. Julia penchée sur l’harmonium, à même le sol, crée un contraste avec Carla, debout, dont les doigts virevoltent sur son violon. Le duo se parle, se répond, dans les attitudes, dans les sons qui sont renvoyés. Dans cette ambiance un peu ésotérique, presque hors du temps, un spectateur lance :
– Maintenant faut faire du rock’n’roll !
– Pas dans la maison de Dieu, réponds Julia (rires du public)
Un larsen se fait entendre
– Tu vois c’est Dieu qui parle (Julia)
Murmure de la salle
– C’est moi Dieu ? (Julia)
Un larsen nous vrille les oreilles
– Il va y avoir une grande crise et vous serez tous punis (Julia sur un ton d’outre-tombe, provoquant un éclat de rire général)

C’est un bon exemple de ce que dégage le groupe sur scène. Un mélange d’ironie, de surréalisme et de folie, qui place le spectateur dans une atmosphère aérienne, juste au-dessus de la réalité. Un ode à l’onirisme. Le concert se clôt sur Animal et le tonnerre d’applaudissements d’un public médusé. Elles sont rappelées une première fois et nous offrent un Logic Coco mimé/chanté, amusant et amusé, ponctué d’éclats de rire. Elles repartent puis reviennent pour un second rappel sous les applaudissements d’un public conquis de longue date. Après la recherche hasardeuse des arpèges exacts sous les rires des spectateurs, elles nous donnent une belle interprétation de Mon Amoureuse qui achève d’habiller nos âmes pour le départ.

Au-delà des mots, qui caressent autant qu’ils peuvent lacérer, c’est une expérience sonore que nous propose Mansfield.TYA. Des guitares dont est extrait par la force un son âpre, un violon poussé dans ses derniers retranchements, un piano apaisant comme un baume sur une plaie, un harmonium qui fait vibrer chacune de nos cellules. Elles nous emmènent, en marchant sur un fil ténu, toucher aux frontières du sensible.

icone page web Site officiel de Your Fault
icone facebook Facebook de Your Fault
icone soundcloud Soundcloud de Your Fault

icone page web Site officiel de Mansfield.TYA
icone myspace MySpace de Mansfield.TYA
icone facebook Facebook de Mansfield.TYA
icone bandcamp BandCamp de Mansfield.TYA
icone deezer Écouter Mansfield.TYA sur Deezer
icone wikipedia Page Wikipédia de Mansfield.TYA