No One Is Innocent est de retour avec un sixième album Propaganda. A la première écoute, une chose est sûre, le groupe a été fortement marqué par les événements tragiques qui se sont déroulés en ce début d’année. En effet, l’opus s’ouvre sur le titre Charlie et son intro où une foule scande “Qui sommes-nous ? Charlie !”. Un titre que l’on sent écrit avec les tripes dans l’urgence de l’instant. L’histoire récente du proche-orient est très présente dans cet album, entre Djihad Propaganda et Massoud ou encore DronesKémar et sa bande abordent les événements du 11 septembre et les guerres qui ont suivi.

No One n’oublie pas ses thèmes de prédilection que sont le système et ses dérives (Silencio) et la politique française avec Putain si ça revient, qui fait écho à Où étions-nous ?, que l’on retrouve sur l’album Révolution.com. Et avec Un Nouveau Scottsboro, le groupe revient sur cette Amérique qui n’arrive pas à se débarrasser de ce racisme institutionnalisé. Ils reviennent sur l’histoire des Scottsboro boys pour faire un parallèle avec ce qu’il s’est passé à Ferguson, Berckley et Baltimore.

La fin est plus légère avec 20 ans, où No One revient sur les vingt ans d’existence du groupe (et oui, leur premier album, c’était en 1994) et le déjanté Holy Fire avec Shanka au chant.

Avec Propaganda, No One Is Innocent nous livre un album fait avec les tripes et la sueur, marqué par l’histoire (très) récente. Et tout ce qui fait la qualité d’un bon album de No One est là : les textes engagés et furieux, les riffs puissants et les rythmiques cinglantes.

Tracklist :

  1. Charlie
  2. Silencio
  3. Djihad Propaganda
  4. Putain si ça revient
  5. Un nouveau Scottsboro
  6. Barricades
  7. Kids Are On The Run
  8. Massoud
  9. Drones
  10. 20 ans
  11. Holy Fire

icone page web Site officiel de No One Is Innocent
icone facebook Page Facebook de No One Is Innocent
icone twitter No One Is Innocent on Twitter
icone deezer Écouter No One Is Innocent sur Deezer