Re-bienvenue dans la bonne vieille ville de Saint-Brieuc, qui reste résolument une ville “punk”.

Cette soirée est sans doute celle que j’attendais le plus. Mes petits chouchous y jouent et je dois dire qu’entre photographier et profiter du concert j’ai eu peur de quelques manquements à l’un ou l’autre ! Je vous laisse deviner qui sont mes chouchous…

Entrez donc dans la salle de Robien, jeunes gens !

Jet Teens est un jeune groupe originaire de Dinan, concert sans fausse note, plutôt très à l’aise sur scène. A les entendre, il est assez évident qu’ils ont été bercé à Green Day & cie, tant au niveau musical que présence sur scène. Billie Joe, si tu nous lis, tu tiens ta première partie pour les prochains concerts dans l’hexagone.

icone facebook Facebook de Jet Teens

Moment nettement plus coloré et très chaleureux avec la superstar du reggae africain, entre esprit festif, joyeux et textes contestataires. La grande équipe de Tiken Jah Fakoly réchauffe les cœurs de la salle de Robien et que ce soit les punks ancrés dans leurs perfecto ou les rastas, tout le monde se mélange sans dévisager l’autre, et ça fait du bien !

icone page web Site officiel de Tiken Jah Fakoly
icone facebook Facebook de Tiken Jah Fakoly

Faisant partie de l’affiche, après l’annulation de la tournée européenne de The exploited, GBH assure avec quasi une heure de punk incisif, les titres (que je ne connais pas, mea culpa) s’enchaînent très rapidement. Tout est rodé, calibré, peu de communication mais un public de connaisseurs dans la salle.

favicon du site suivant Site officiel de GBH
icone facebook Facebook de GBH

Après avoir été obligée de revendre ma place pour leur concert de Paris, j’étais plus que ravie de voir Le Bal des Enragés à l’affiche de Carnavalorock. Troisième fois que je participe à l’un de leurs concerts et définitivement, j’en veux encore plein d’autres ! Le cœur plein d’émotions, trépignante d’impatience, je ne pensais avoir fait autant de photos diffusables… Profitez !

icone page web Site officiel du Bal des Enragés
icone facebook Facebook du Bal des Enragés

Pour clôturer le festival 2019, la programmation vire à l’électro/techno de Salut c’est cool. Bien qu’ils tournent depuis un petit moment, je n’avais pas eu l’occasion de voir leur performance.  Ambiance bonne enfant, un public jeune a laissé la place aux pogoteurs en tout genre. Idéal pour s’extirper tout doucement de la salle de Robien.

favicon du site suivant Site officiel de Salut c’est cool
icone facebook Facebook de Salut c’est cool

 

Au vu de ces deux jours, Carnavalorock est bien parti pour réellement redevenir un incontournable de la route des festivals. Et même si l’on est pas forcément adepte des styles musicaux qui viennent se rajouter au line-up traditionnellement orienté très rock, il faut saluer l’ouverture et la volonté de l’organisation de mixer des festivaliers d’horizons différents.

Nous ne savons de quoi demain sera fait, mais vous pouvez déjà bloquer les dates du 16 et 17 octobre 2020 pour la quatrième édition de Carnavalorock !

 

favicon du site suivant Site officiel du festival Carnavalorock
icone facebook Facebook du festival Carnavolorock