Imaginez-vous au pays de la bière, allongé dans de l’herbe verte à côté de votre modeste tente, chapeau de paille et lunettes de soleil sur le nez ! Vous ne pensez à rien, seulement à être là, entouré de vos meilleurs potes le temps de 4 jours. Vous entendez un semblant de musique. Grâce au vent et à votre ouïe développée, vous calculez que le son s’échappe à 1km et 340 mètres, pas plus, pas moins.
Vous êtes au Dour Festival. Festival que vous attendez depuis des mois pour sa programmation de 200 artistes.

Cette année, le Dour Festival aura lieu du 14 au 17 juillet, au programme : Cypress Hill, House of Pain, Papa Roach, Boys Noize, The Qemists, Jamaica, Pendulum Live, Beat Torrent, Rusko, The Amplifetes, Public Enemy, et j’en passe…

Comment venir ?

Comme à votre habitude, vous n’avez pas prévu votre moyen de locomotion pour vous rendre au Dour Festival, soit à plus de 600 km de chez vous. “Bien joué”, vous dit votre père. Vous êtes jeunes, ça ne vous fait pas peur tout ça ! Vous en avez vu d’autres ! Vous tendez votre pouce sur le périphérique, et c’est parti ! Le stop c’est long, vous avez pris 5 voitures différentes en 600km. Vous avez d’ailleurs oublié votre portable et un de vos sacs dans une des voitures, mais évidemment vous ne savez plus laquelle. Votre pass 4 jours pour le festival était dedans. Vous continuez quand même votre route en espérant flairer une bonne affaire pour acheter d’autres places à l’entrée. ça fait plus de 2h30 que vous mandez à tous ces festivaliers heureux et amochés. Au loin, vous entendez le concert de Cypress Hill. La larme à l’œil, vous vous dites que vous auriez dû programmer un covoiturage ou louer une voiture. De Saint-Ghislain, une navette assure la liaison jusqu’au festival plusieurs fois dans la journée. Elle est gratuite et accessible uniquement aux détenteurs d’un ticket d’entrée du festival. Vous pouvez également louer une voiture pour vous rendre au Festival de Dour, grâce au partenaire Europcar ! Si vous préférez le covoiturage, le festival a mis en place une page Facebook spécialement pour faciliter le concept : J’aime aller au festival de Dour en covoiturage.

Où dormir ?

Vous vous réveillez dans votre 2 secondes, vous avez chaud, tellement chaud que vous sentez une goutte de sueur vous chatouiller le dos. Merde. Ce n’est pas une goutte de sueur, mais bel et bien une vilaine araignée. Effrayé, vous vous dépêchez d’ouvrir la fermeture éclair de votre tente. Bam ! Vous avez oublié de vous extraire de votre sac de couchage avant de vous lever. Vous vous retrouvez le nez dans la terre. La péninsule cassée sur un caillou mal localisé.

Vous regrettez de ne pas avoir pris une festihut. Les festihuts sont des petites maisons en bois, équipées de lits superposés avec matelas, pour 4 personnes. Situées à l’intérieur du camping dans le festivillage, à proximité des toilettes et des douches. On vous en a dit pourtant du bien, mais jeune fougueux que vous êtes, vous préférez être à l’ambiance ultime (le camping) où règnent apéro à flots et cris de joie.

Cette année, retrouvez le Dour Festival sur Désinvolt.

Line up !

  • Jeudi 14 juillet : Kyuss Lives! / Cypress Hill / Systema Solar / Channel Zero / Foals / Drums Are For Parades / I’m From Barcelona / Gallows / Rolo Tomassi / Boys Noize / D.I.M. / Housemeister / Djedjotronic / Spank Rock live / Strip Steve / Great Mountain Fire / Shadow Dancer / Misteur Valaire / Laurent Garnier L.B.S. / Martyn live / Noisia / Netsky / Murdock / TC / System D dj / Brookes Brothers / Camo & Krooked / Sigma & MC Carasel / Original Sin…
  • Vendredi 15 juillet : Papa Roach / Vitalic V Mirror live / Pulp / Mogwai / Steve Aoki / Les Petits Pilous live / This Will Destroy You / Klaxons / The Dø / Jack Beats / Partyharders / Two Gallants / Ellen Allien & Pfadfinderei / The Qemists live / Jamaïca / The Japanese Popstars / Claude Vonstroke / Riva Starr / Len Faki / Les Hurlements D’Leo / Neurosis / Anika / Kylesa / Syd Matters / Deerhoof / Anthrax / Max Pie / Skindred / Ill Niño / Fozzy / Rusko / Totally Enormous Extinct Dinosaurs live / Feed Me / Joy Orbison / Eskmo / King Midas Sound / goldFFinch / Pearson Sound aka Ramadanman / Bibio ‘electronic set’ / Untold…
  • Samedi 16 juillet : House Of Pain / Les Ogres de Barback / Pennywise / Suede / IAMX / The Herbaliser live / Erol Alkan / Caspa / The Amplifetes / Surfing Leons / Night Slugs aka L-Vis 1990 b2b Bok Bok / Aeroplane / Skepta / Tocadisco / Percubaba / Booka Shade live / The Locos feat. Pipi of Ska-P / Lindstrøm live / The Selecter / Flying Lotus live / Nosaj Thing & VJ / Electric Wire Hustle / Ghostpoet / Sinus Georges / Factory Floor / Luke Vibert / Ceephax Acid Crew live / Yussuf Jerusalem / Architecture In Helsinki / Fool’s Gold / Les Savy Fav / Drums Are For Parades / Terror / Agnostic Front / Uncommonmenfrommars…
  • Dimanche 17 juillet : Pendulum live / Public Enemy / Israël Vibration / AaRON / The Drums / Popof / Blood Red Shoes / The Bewitched Hands / Groundation / Tokyo Ska Paradise Orchestra / Shitmat / Tarrus Riley / Hoquets / Socalled / Mahala Raï Banda / High Tone & Oddateee & Brother Culture / Akro / Kaly Live Dub / Busy Signal & HI Voltage Band / Boris / Russian Circles / CocoRosie / Karma To Burn / Bonaparte / Junior Boys / First Blood / Le Bal des Enragés…

Scrutez bien notre site, bientôt des cadeaux Dour à gagner !

Site Officiel
icone facebook Page Facebook
icone twitter Profil Twitter