Ce 3 octobre dernier, j’ai eu le plaisir d’assister à presque trois heures de show, proposées par la Rock School Barbey. Le groupe Eiffel de passage dans son port d’attache, Bordeaux, apparait dans une forme olympique. De quoi rassasier les fans, venus nombreux pour les admirer une dernière fois. Et oui une dernière fois (enfin, pas tout à fait !), car dix-huit mois de tournée, à enchaîner les dates et les salles à travers toute la France, c’est long !
Ce que relève d’ailleurs le leader Romain Humeau en parlant de petite mise au vert pour le groupe, voire d’une longue pause. Mais comme il le dit si bien : “il y en aura d’autres !”.

En première partie, un groupe inconnu pour ma part : Here Lies Wolf Queen. Un duo fort sympathique, composé d’un guitariste et d’un batteur. Apparemment habitués à la scène, puisqu’ils font face aux nombreux problèmes techniques lors de leur passage avec le plus grand calme et la dose d’humour adéquate. Félicitations à eux pour leur superbe prestation !

Revenons à Eiffel, ce groupe tant chéri par les “ahuris”.
Ce concert, marquant la fin de la tournée pour l’album Foule Monstre, est un enchaînement des titres phares de l’album (tels que A tout moment dans la rue, Place de mon cœur, ….) d’impros et de solos toujours plus endiablés. Malgré les trous de mémoire, Romain se révèle en tant que bête de scène, notamment avec ses blagues piquantes sur la scène rock française et ses descentes dans la foule.

Je souhaite donc un bon repos à Eiffel en attendant avec impatience leur prochain album !

Eiffel

Voir la galerie complète sur Flickr

Here Lies Wolf Queen

 

icone page web Site officiel d’Eiffel
icone myspace MySpace d’Eiffel
icone facebook Facebook d’Eiffel
icone twitter Twitter d’Eiffel
icone deezer Écouter Eiffel sur Deezer
icone spotify Écouter Eiffel sur Spotify

icone facebook Facebook de Here lies Wolf Queen
icone myspace MySpace de Here lies Wolf Queen