Marcel et son Orchestre, c’est fini (snif, snif). Après vingt ans de danse, déconne et dénonce, le groupe raccroche ses beaux habits. Mais ils n’allaient pas tirer leur révérence sans organiser une dernière surprise party à s’baraque. C’est donc dans un Aéronef plein à craquer de panthères ch’tis que le groupe donne son dernier concert en décembre 2012. Et c’est ce show que l’on retrouve sur le premier DVD de C’est ma dernière surprise party qui contient un autre DVD de bonus ainsi que le CD des meilleurs moments du 15 décembre.

Les Marcels nous emmènent donc pour plus de trois heures de show entre rire et émotion. Plus de quarante titres seront joués ce soir-là. Et bien sûr tous les classiques Marcelliens y passent : Les neurones à crêtes, Où sont passées mes pantoufles ?, Comme un balai (in the wind), 62 Méfie-te, La grosse madame, Skakaline

Les Marcels n’allaient pas passer cette dernière soirée avec leurs fans sans inviter quelques potes sur scène. C’est ainsi que se succèdent sur les planches, entre autres, Les Fils de Teuhpu, Skip The Use, Gary Greù et son accent marseillais…

Le groupe a aussi organisé un grand perdu de vue (ou pas) pour retrouver tous leurs anciens chanteurs et Marcel et son Orchestre en a épuisé beaucoup en vingt ans… On retrouve donc à plusieurs reprises Clodio, qui en bon sex-symbol vient pousser la chansonnette sur deux des plus belles chansons d’amour des Boulonnais : Femme mûre et Tout le temps t’aimer toujours. Jean-Jean est aussi de la partie sur Raoul et Alain et La fée Dépovga, mais aussi Damien, Fabrice, Luc sur plusieurs titres, sans oublier Eduardo qui fait des cascades dignes d’un Robin des bois sur Chantal.

Marcel et son Orchestre ne pouvait pas ne pas rendre hommage à ses idoles que sont Jacques Brel, avec une reprise des Singes, et Raoul de Godewarsvelde avec Elle s’appelle Françoise en introduction de L’amour dans le Nord.

Le concert se finit sur le cultissime, l’incontournable, l’inégalable Les vaches avec tous les copains des Marcels sur scène avant le grand moment d’émotion avec une salle qui exprime tout son amour pour le groupe.

Un très bon premier DVD qui vous fait regretter de ne pas avoir fait le déplacement jusqu’à Lille pour participer à la fête.

Comme les Marcels sont ch’tis, ils sont par nature généreux et sur le deuxième DVD ce n’est pas un, ni deux ni trois mais bien quatre concerts (d’accord plus ou moins longs) qui sont proposés. De ces quatre shows, je vous conseille fortement La Symphonie sans gluten. Voir un orchestre symphonique déguisé en Marcel et des pogos au Nouveau Siècle (salle de l’orchestre national de Lille), ce n’est pas courant. Ainsi que J’ai dix ans, final d’une série de dix concerts pour le festival Les Enchanteurs où le groupe revisite ses grands classiques.

icone page web Site officiel de Marcel et son Orchestre
icone myspace MySpace de Marcel et son Orchestre
icone facebook Page Facebook de Marcel et son Orchestre
icone deezer Écouter Marcel et son Orchestre sur Deezer
icone youtube Marcel et son Orchestre sur YouTube