Juste avant son set à la Mutinerie, on avait attrapé NaWeN au vol et on lui avait posé quelques questions histoire d’en savoir un peu plus sur cette artiste étonnante.

Comment as-tu commencé à mixer ?  Qu’est-ce qui t’as motivée à te mettre à mixer ?

J’ai fait mes premiers pas de DJette en herbe il y a plus de dix ans avec une petite asso angevine qui organisait des soirées pour les filles de province. On était trois à balancer le son sur un matériel des plus rudimentaire (lecteurs de CD genre chaîne hi-fi). C’était vraiment fun car on ne se prenait pas la tête, c’était un joyeux bordel dans une atmosphère de « boum dans mon garage » où on faisait danser les quatre cents filles de 20h à 6h du mat ! Suite à ces soirée notre asso s’est faite remarquer par les organisatrices du festival Cinéfable qui nous ont appelées pour animer la clôture du festival au Folies Pigalle ! Me retrouver à 23 ans derrière des platines (des vraies cette fois) dans cette mythique boite parisienne m’a fait l’effet d’un électrochoc et je me suis dit « OK maintenant je me lance dans le son ! ».

Comment définirais-tu ton style ?  Qu’est-ce qui t’inspire ?

Ah ! Mon style… On m’a souvent reproché d’être un peu éparpillée. Et je le suis !! Pas évident de se contenter d’un style quand on aime la musique, les musiques… Je dirai que j’ai une base électro rock saupoudrée de funk, mais je ne peux me passer de « mélodique » que j’ai découvert au cours de mes voyages. En effet, j’ai quitté la France en 2005 pour m’installer en Nouvelle Calédonie où je suis restée 6 ans. C’est là-bas que j’ai véritablement découvert la psy trance et la techno progressive qui sont deux styles que j’affectionne particulièrement. Je suis toujours à la recherche de son mélodique, de boucle avec une basse bien présente. Sans pour autant aller trop loin dans les BPM car j’aime pouvoir faire partir les gens, les voir fermer les yeux sur le dancefloor.  J’essaie de chuchoter des histoires et de faire voyager. Mon style ? NaWeN style ! ahah !

Où peut-on t’entendre mixer ?

Je suis revenue à Paris depuis un an seulement. L’été dernier j’ai rencontré Philippe aka Warm Mess qui m’a proposé de jouer avec le collectif WeArePolySound. On a enchaîné les dates et les projets dans les lieux phares de la capitale (Les Agités, le Ground Control, le Pigallion, le Café de la Presse, le 4 éléments, le Batofar,…). J’ai pu me confronter aux Parisiens et tester leurs réactions sur mes mix. Les retours ont été plus que positifs ! WeARePolySound a malheureusement été dissous en début d’année, ce qui ne m’a pas pour autant empêché de continuer de jouer à Paris ! J’ai eu le plaisir de me faire inviter par Moostik de Volum’ et par Will aka Jenkins et Jamila aka Brakni de The Velvet Factory ! Des rencontres merveilleuses !

Des projets pour la suite ?

Un projet avec Flo aka Chienne Saint-Claire (un ex Dj de WAPS) pour une soirée bien « déglingos » qui sortira tout à fait du style que j’ai pu proposer jusqu’à présent, mais je n’en dis pas plus… Et je continue de chiner du son, de bosser mes mix. Avec les beaux jours qui arrivent les possibilités d’évènements vont aller en grandissant !

unnamed2

icone facebook Facebook de NaWeN
icone soundcloud Soundcloud de NaWeN