Moriarty est un groupe “cosmopolite” fondé en 1995 et constitué de six musiciens d’origine américaine, française, suisse et vietnamienne. Mine de rien ça fait déjà vingt ans que le groupe diffuse sa country teintée de blues à travers le monde. Personnellement, j’ai découvert Moriarty grâce au titre Jimmy qui, aujourd’hui encore, reste mon préféré.
Leur album Epitaph, sorti cette année, était l’occasion d’une nouvelle tournée alors autant en profiter.  Ne vous fiez pas trop au titre de l’album, même si le groupe est un peu barré, il n’y a rien de macabre dans l’ambiance de leur concert. C’est plutôt un joli voyage teinté d’humour dans la campagne américaine des années trente, rythmé par des airs de country.

Finalement comme tous les bons moments, le concert se termine trop vite, non sans une note d’émotion. Rosemary reprend le micro d’un air plus grave pour évoquer l’absence du batteur du groupe, Éric, présent au Bataclan et blessé lors des attentats de novembre. « Mais Éric va bien. Il est en phase de réparation, il en a encore pour deux ans » précise la chanteuse. Malgré tout le groupe garde son humour et n’hésite pas à chambrer son musicien à distance : « N’hésitez pas à lui adresser une petite carte. Il est à l’hôpital militaire de Clamart. Enfin, pas tous en même temps quand même ».

On lui souhaite bien sûr un bon rétablissement en espérant revoir Moriarty à Brest, au complet cette fois-ci.

icone page web Site officiel de Moriarty
icone facebook Facebook de Moriarty
icone twitter Twitter de Moriarty
icone deezer Écouter Moriarty sur Deezer
icone youtube Moriarty sur YouTube
icone wikipedia Page Wikipédia de Moriarty