Amoureux de la guitare, prenez place, lisez, écoutez et appréciez !

Ces deux là, Rodrigo Sanchez et Gabriela Quintero forment un groupe atypique mais c’est cette originalité qui leur a permis d’être révélés au grand public.
_ On se dit “Tiens encore un duo, les nouveaux White Stripes ?” Que nenni, il n’en est rien !
_ Un manque de soleil, un manque de vitamines ? Rodrigo y Gabriela est une très bonne solution ! La chaleur entrera de suite dans votre maison pour vous remplir de bonheur !

Un peu d’histoire
_ Rodrigo et Gabriela se sont rencontrés à l’adolescence. Cette dernière intègre le groupe de heavy metal Tierra acida de Rodrigo. Pendant des années, ils écument les clubs de Mexico, vivent de petits boulots …
_ En 1999, face aux manques de possibilités qu’offre le Mexique, ils décident de partir pour l’Irlande.
_ Après avoir atterri à Dublin, ils se dirigent chez une mexicaine devant les loger, mais, au lieu de la trouver, un mot les attend leur expliquant qu’il est impossible de les accueillir. Ils se retrouvent donc dans une ville inconnue sans parler un mot de la langue. Après divers hôtels et auberges, ils finissent par trouver un appartement mais, rapidement ils se retrouvent sans argent. Alors ils jouèrent dans la rue, écumèrent les pubs… Ils jouent en acoustique ce qui leur permet une grande liberté pour jouer où bon leur semble.
_ Cependant, leur carrière ne démarrant pas, ils partent pour le Danemark. Ils interprètent à des températures glaciales une musique muy caliente. Cette expérience leur inspira deux chansons : Diable Rojo et Viking man.
_ Avides d’aventures, ils poursuivent leur périple à Barcelone. Brève escale due à la difficulté qu’ils ont à jouer leurs propres compositions (au lieu de la musique latine traditionnelle attendue), à la police qui leur mène la vie dure et surtout au fait qu’ils reçoivent un appel miraculeux en provenance d’Irlande.
_ En 2001, ils sont hissés sur les podiums ! ?Damien Rice] les invite sur ses premières parties. Et là, tout décolle !
_ En 2003, ils sortent l’album Re-Foc, en 2004 Live Manchester and Dublin : Deux albums les menant sur la scène internationale !
_ En 2006, parait un album éponyme.
_ En 2008, on les retrouve avec l’album Live in Japan.

Leur musique, leur univers
_ Un avant goût de musique latine rapidement oublié pour dévoiler leur véritable amour pour le rock. Ce rock qu’ils rénovent par l’utilisation de guitares acoustiques. On est obligé de constater que cette dernière atteint une dimension unique. Au premier abord, on ne sait que penser et rapidement on est séduit !
_ Pureté du son, rythmique, excellence de l’exécution … tous les ingrédients sont là pour atteindre la réussite et faire chavirer les cœurs.
_ Leur source d’influence principale est le métal. Ces interprètes de talent savent se réapproprier de grands standards ! Ils redonnent vie à de vieilles mélodies qui ont fait le bonheur de tout un chacun dans le passé ! On retrouve notamment la reprise d’ [Orion
de Metallica, ou encore le magnifique et indémodable ?Stairway to heaven] de Led Zep
_ On balaye un peu partout : Queen, Hendrix, Led Zep, Pink Floyd… Les classiques du rock y passent !
_ Mais, on ne peut s’empêcher de penser à [?Paco De Lucia] , Al di Méola … pour la guitare flamenca.
_ Il s’agit bel et bien d’un savant mélange entre le world et le rock, mêlé d’influences latinos, le tout avec une réelle passion pour le métal ! Une fusion d’harmonies et de rythmes latinos avec une composante rock comme ils se plaisent à le dire. Bref, un répertoire éblouissant, impressionnant !

Une musique endiablée, effrénée, hors du commun, unique.
_ Si on aime la guitare, on tombe sous le charme en quelques secondes !
On admire le somptueux résultat : dextérité de Rodrigo, facilité de Gabriela (divinement douée !).
_ Il “dirige”, s’occupe de la mélodie tandis qu’elle s’occupe de la rythmique et harmonique et du travail de percus. Leur technique évoque le flamenco sans pour autant les y enfermer.
_ Proches de la perfection, ils s’amusent entre vibrato, harmoniques… leurs concerts sont toujours riches en émotion, on ne peut rester indifférent devant une telle maîtrise, une telle beauté.
_ Pour ceux qui voudront apprendre à jouer Tamacun, allez jeter un coup d’oeil à cette [vidéo
! Et bonne chance!

_ On a à faire à de grands virtuoses et on se retrouve face à un spectacle rythmé, divertissant, en somme un plaisir à écouter comme à regarder.

De véritables bêtes de scènes quasiment toujours en tournée : nombreux concerts, nombreux festivals (Glastonbury, Transmusicales …); et de plus en plus de passages télé !
_ Grâce à leurs tournées perpétuelles, ils sont aujourd’hui reconnus et leur succès est visible. En 2006, ils ont atteint la première place des charts irlandais devant les ?Arctic Monkeys] et [?Johnny Cash ]! Rien que ça ! Ils ont réellement conquis la scène internationale !
_ Un vent de folie s’est abattu et n’a sans doute pas fini de s’abattre !

Ils sont en ce moment au Mexique en train d’enregistrer le prochain album ! Vivement !

Ils n’ont pas fini de renverser les barrières et de chauffer les scènes avec leurs guitares classiques sans avoir besoin d’électriques saturées ! Une jolie tornade !

[Site officiel
_
MySpace officiel
_ Ecouter Rodrigo y Gabriela sur Deezer
Ecouter Live in Japan sur Deezer
Ecouter Rodrigo y Gabriela sur Spotify