“Mort aux vaches, mort aux condés”. Qui d’entre vous n’a jamais chanté, ou plutôt gueulé, ce fameux refrain? Les Amis D’Ta Femme ont commis cette chanson en 2000, comme une infraction, comme un doigt d’honneur, comme un doigt au cul du puritanisme latent. Hymne anarchiste et libertaire, Cayenne en impose par delà les convenances et la bienséance. Rock’n roll accoustiquement punk, Les Amis D’Ta Femme karcherisent les codes de la bonne conduite. Un régal.

Les Amis D’Ta Femme sont de ces OVNIS qui gravitent de temps en temps entre chanson française et alternative culturelle. Originaire de Nancy, La bande du Dav’ (David Vincent, accompagné François Colson et Cyril Battaini), aujourd’hui séparée, a sévit pendant 5 ans et 3 albums sur le crépuscule du dernier millénaire. 2 guitares et une contrebassine, un ton rigolard, et “tout le monde à poil”!

Cayenne sort sur l’album Lave Toi La Bouche en mai 2000, parmis les chefs d’oeuvre de la bonne humeur et du goût douteux que sont Marie-Odile, Le Hoche Cul ou encore Ploum Ploum Tralala. Cedtte chanson libertaire, insurectionnelle, a depuis longtemps fait sont tour de France des squats mitteux et des campings de festival. Un brin gueulard, les refrains et couplets s’enchaînent, inspirations traditionnelles dans un bordel contemporain. Ca sent le chien et la bière chaude tout au long de la chanson, deux accords, pas plus, c’est pas le but de toute façon. Laissons à Mozart les subtilités du solfège, ici on se lâche, mort aux vaches.

Cayenne par Parabellum

C’est l’histoire d’une putain, de son mec, ou son mac. Une question d’honneur à quelques centimes, un coup de 6’35, et un séjour au bagne. Chanson réaliste, hymne anarchiste, crue, inélégante, mais au combien prenante, à arroser de vinasse ou de Kronenbourg… à chanter à ses gosses au dessus de leur berceau.

Le texte:

je me souviens encore
de ma première femme
elle s’appelait Nina
une vraie putain dans l’âme
la reine des morues
de la plaine saint denis
elle faisait le tapin
près d’la rue rivoli

MORT AUX VACHES, MORT AUX CONDÉS
vive les enfants d’Cayenne
à bas ceux d’la Sureté

elle aguichait l’client
quand mon destin d’bagnard
vint frapper a sa porte
sous forme d’un richard
il lui cracha dessus
rempli de son dedain
lui mis la main au cul
et la traita d’putain

MORT AUX VACHES, MORT AUX CONDÉS
vive les enfants d’Cayenne
à bas ceux d’la Sureté

moi qui étais son homme
et pas une peau de vaches
acquis dans ma jeunesse
les principes d’un apache
sorti mon 6-35
et d’une balle en plein cœur
je l’étendit raide mort
et fut serré sur l’heure

MORT AUX VACHES, MORT AUX CONDÉS
vive les enfants d’Cayenne
à bas ceux d’la Sureté

UNE SEULE SOLUTION…LA RÉVOLUTION
ca fait 1 2 1 2 3 4

aussitôt arrêté
j’fut mené à Cayenne
c’est la que j’ai purger
la force de ma peine
jeunesse d’aujourd’hui
ne faites plus les cons
car pour une seule conneries
on vous jette en zonzon

pas de grâce pas de pitié
pour toute ces bandes de lâches
et ces band’ d’enculés

MORT AUX VACHES, MORT AUX CONDÉS
vive les enfants d’Cayenne
à bas ceux d’la Sureté

si je viens à mourir
je veux que l’on m’enterre
dans un tout p’tit cimetière
près d’la porte saint martin
400 putains a poil
viendront crier très haut
c’est le roi des julots
que l’on mène au tombeau

pas de grâce pas de pitié
pour toute ces bandes de lâches
et ces band’ d’enculés
MORT AUX VACHES, MORT AUX CONDÉS
vive les enfants d’Cayenne
à bas ceux d’la Sureté

sur mon tombeau y aura
cette glorieuse phrase
écrit par les truands
d’une très haute classe
honneur a la putain
qui m’a donné sa main
si je n’étais pas mort
je te baiserai encore

pas de grâce pas de pitié
pour toute ces bandes de lâches
et ces band’ d’enculés
MORT AUX VACHES, MORT AUX CONDÉS
vive les enfants d’Cayenne
à bas ceux d’la Sureté