Fidèles à leurs origines, Samuel et Cassiopée ont répondu présent le 12 décembre 2009 pour l’évènement Couvre-Toi! Ce festival est organisé par l’association Rue Tabaga & Couvre Feu, déjà à l’origine de festivals à la réputation de plus en plus grandissante chaque année. Exemple le plus connu: le Couvre Feu, véritable rendez-vous estival pour tous les mélomanes, amateurs de spectacles musicaux, venus de l’Ouest de la France et voire d’ailleurs.

Avec le Couvre-Toi, c’était l’occasion de retrouver tout ce petit monde pour une soirée mémorable autour d’une affiche des plus alléchantes et d’une rencontre avec un groupe à la joie et la bonne humeur communicative!

8°6 Crew

19h: Alors que le public s’amasse petit à petit autour de la scène de l’Étoile de jade, c’est 8°6 Crew qui ouvre le bal.

_ Avec un démarrage assez calme pour ce premier groupe, 8°6 Crew pose les bases de ce que qui va se passer une heure plus tard sur cette même scène.
_ On remue la tête, on sautille mais, il manque un élément au comburant (les musiciens) et au combustible (le public) pour que prenne le triangle du feu et que tout s’embrase: l’énergie.
_ Assez dommage pour ce groupe qui avait pourtant tous les ingrédients pour satisfaire un public venu faire la fête!
_ Les artistes et leur musique restent un peu trop rigides sur scène et du coup, on préfère aller boire quelques bières et se chauffer pour la suite.

Les Touffes Krétiennes

20h30 environ, après une courte pause le temps de changer le matériel sur scène, on voit apparaitre les cuivres, les tambours… on s’attend à ce moment à une grosse montée en puissance de l’ambiance!
Ça va swinguer ya pas de doute ! Des cuivres, des percus … Oui là on va faire la fête !
Le groupe arrive sur scène et rapidement, on comprend qu’on nous entraine dans un joli tourbillon. On retrouve une musique fanfaronnesque et délirante !
_ Définition : Regroupement qui s’assimile à une fanfare. On y voit des instruments bizarres, fortement bruyants. Se constitue de fanfarons c’est-à-dire des gens un peu étranges qui portent des chemises quelque peu excentriques mais qui leur siéent à ravir et font ressortir leur folie communicative.
_ Ces mélodies entrainent alors des mouvements saccadés de leur part et de la part du public qui se laisse entrainer par l’envoutante euphorie.
Et c’est exactement la prestation à laquelle nous avons eu le droit pendant une heure: on saute, on danse, on chante sur des reprises des Beatles à Kool And The Gang, c’est bruyant, euphorisant, joyeusement bordélique mais quel pied !
_ Les Touffes Krétiennes auront réchauffé le public en ce froid hivernal et réveillé les instincts de fêtards !

_ Arrivé à la moitié des concerts, il est 22h après une montée dans les cuivres, on change d’ambiance, la salle est maintenant bondée de monde, tous venus assister aux balances du prochains groupe, certainement le plus attendu de la soirée qui va entrer sur scène, Eiffel.
Romain Humeau et ses musiciens accordent eux-mêmes leur matos et on peut même surprendre Romain faire de superbes essais micros !

Eiffel

Tout est réglé, ça y est le show commence avec Minouche. Les gens commencent à s’agiter mais tranquillement. Le Cœur Australie sonne le glas et ça y est, les chœurs suivent et les corps aussi ! Ni une ni deux le calme est rompu, voilà la tempête !
_ Une musique rageuse qui prend aux tripes ! Le public en devient fou !
_ On a même le droit à un instant “poésie” avec Romain qui nous lance des confettis blancs !
_ Ce soir, on a vu Eiffel montrer une maitrise parfaite même totale (voire trop pour les non initiés). Les adeptes auront aimé, adoré, adulé… Les néophytes auront admiré sans toujours « comprendre » mais après tout, ça aura sans doute donné envie de connaitre leur univers et ce personnage si charismatique qu’est Romain Humeau.
Dès l’arrivée sur le site on pouvait trouver des affiches annonçant que le concert Kinky Beat initialement prévu ce soir avait été annulé. La santé du bassiste du groupe en était la raison.
_ Grosse déception pour les fans et les habitués du festival qui s’attendaient à un concert sans aucun groupe électro, à l’ancienne! Juste des guitares, des batteries et des cuivres… Et bien c’est raté!
_ On enlève les guitares et les cuivres et on garde la batterie.
Par dessus ça, se greffe un DJ, complètement surexcité balançant ses mélodies électro les plus crues et acides.
_ Et pour les quelques courageux qui avaient survécu au raz-de-marée des Touffes Krétiennes et au typhon de Eiffel, il fallait encore affronter ces deux-là.

Nevrax vs Rouzman

Impressionnant mélange, un DJ et un batteur, tous les deux déchaînés, livrent tout leur savoir-faire pour faire bouger la foule (déjà très diminuée, la plupart s’étant fait la malle après Eiffel) le temps d’un dernier concert.
Combinaison innovante, Nevrax (le DJ) balance ses mélodies électro sur lesquels se cale Rouzman (le batteur) et ainsi, donne le rythme.
Une autre façon de découvrir l’électro en live, puisque, si le numéro de Nevrax ne vous plaisait pas, vous pouviez toujours vous rabattre sur celui de Rouzman, très concentré et vraiment énergique. Pas une seconde pour reprendre son souffle, ce qui en a découragé plus d’un au bout de plusieurs minutes de prestations mais qui a régalé les fans!

Le concert est désormais terminé et les quelques personnes en sueurs accrochées aux barrières devant la scène redescendent sur terre. Petit à petit on laisse derrière nous une salle vide, silencieuse mais la tête remplie d’images et les oreilles bourdonnantes.
Et toutes ces têtes que nous avons retrouvées avec tant de plaisir cette année ont soudain disparues, évaporées! Après quelques secondes, on se met à sourire, conscient que l’on vient de passer un très bon moment, donc, pas d’inquiétudes là-dessus et sans le savoir, on vient tous de se donner rendez-vous pour le prochain évènement.

Merci à Gabrielle de Rue Tabaga & Couvre Feu.

Photos : © Antoine Merlet.

L’album photos complet du festival
Site de Rue Tabaga & Couvre Feu
8°6 Crew : Site officiel MySpace officiel
Les Touffes Krétiennes : Site officiel MySpace officiel
Eiffel : Site officiel MySpace officiel
Nevrax vs Rouzman : MySpace officiel