Dernière chronique concernant ces “oubliés” involontaire, ou non d’ailleurs, de l’année qui vient de s’achever, le nouvel album d’Electro Deluxe, vient clore ce dossier sur une note groove bienvenue. Sorti au mois d’octobre 2010, ce collectif de musiciens, tous réunis autour de Thomas Faure (Saxo) ont sorti après plus d’un an et demi leur 3ème album, Play.

En observant d’un peu plus près, on peut se rendre compte que le contenu de ce nouvel album sera légèrement différent des précédents. Sur la pochette toujours réalisée par 20syl (Hocus Pocus) est représentée un vieux magnétophone à bande magnétique, avec dessus, l’inscription : “Play“… Un concept en total rupture avec leurs anciennes réalisations, à savoir Stardown sorti en 2005 et Hopeful en 2007. Thomas Faure explique ce changement lors d’une interview donnée sur le site Fnac.com : “On a laissé de côté les sons electro, les “looks” et les programmations “french touch” au profit de vrais instruments et de techniques d’enregistrement à l’ancienne (…) Toute la musique qui nous inspire a été enregistrée sur ce genre de matériel.” On peut donc s’attendre à un virage musical pour Electro Deluxe, eux qui nous avaient habitué jusque-là à une formule “instruments + machines”, ont apparemment délaissé ces derniers joujoux pour se concentrer sur l’aspect “naturel” de leur musique. En poursuivant la lecture de l’objet, tout s’éclaire alors à la vue des intervenants : 20syl (Hocus Pocus), Ben L’Oncle Soul, Gaël Faye (Milk Coffee & Sugar), HKB FINN et NYR. Autrement dit, que du beau monde.

Play, réunit la fine fleur de la scène groove française actuelle. Pas étonnant quand on sait que les musiciens d’Electro Deluxe font des allers-retours en dehors de la formation pour aller jouer de temps en temps avec leurs copains d’Hocus Pocus, de chez Ben et Milk Coffee et qu’ils ont par ailleurs, participé à la tournée des nantais Hocus Pocus. Il est normal que ces derniers leurs renvoient l’ascenseur, venant déposer leur voix sur les 14 pistes (une chanson bonus est offerte pour ceux qui ont acheté le disque !) qui composent cet album. Et de ce côté-là, chaque invité livre le meilleur de lui-même : que ce soit les textes poétiques ou rentre-dedans de 20syl et Gaël sur Between The Lines et Let’s Go To Work ou bien encore la voix soul de NYR et tonton Ben sur Sorry et Where Is The Love ?, chacune de ces apparitions contribue à la couleur définitivement soul et hip-hop de cet album.

Beaucoup plus d’invités donc, pour un groupe plutôt instrumental à la base, cependant les talents de Thomas et sa bande de musiciens vont être mis aussi à contribution sur la moitié du disque. Play nous balance ainsi d’un bout à l’autre de cette galette, rattrapé au passage par des interruptions instrumentales où ici, la musique reprend ses droits. Toujours aussi énergique et chaleureuse, il n’y a plus qu’à se taire et se laisser porter : “Plus de salive, quand les cuivres arrivent / je balise en loose, ma prose fait ses valises !20syl résume ici parfaitement l’idée de ce disque, où le talent et l’amour pour la musique se rencontrent et livrent à l’arrivé quelque chose d’unique. Un disque de plus à ranger au côté des grands noms du genre en ce moment.

http://www.youtube.com/watch?v=ggzXlgSvC88

Tracklist :

  1. Play
  2. Please Don’t Go
  3. Black & Butter
  4. California
  5. Between The Lines
  6. Let’s Go To Work
  7. Mousse
  8. Where Is The Love ?
  9. Old Stuff
  10. Fine
  11. Talking About Good Love…
  12. … Talking About After Love
  13. Chasseur de têtes
  14. Sorry

Myspace
Interview d’Electro Deluxe sur fnac.com
Ecouter Hopeful sur Deezer
Ecouter Stardown sur Deezer