Anna Aaron est une chanteuse suisse. Voilà. Et elle n’a rien à voir avec les AaRON de U-turn (Lili) ou de Rise. Quoique… On y retrouve au-delà du nom la prédominance du piano et un sens de la pop orchestrale qui traine doucement vers la décadence de l’âme et tout plein de choses un poil torturées. En témoigne le titre de son album : Dogs in Spirit… dont je cherche encore l’interprétation adéquate.

Ce premier album, qui fait suite à l’EP I’ll dry your tears little murderer (déjà le titre laissait songeur), est une franche réussite, avec une mention spéciale à Drainout et la participation du génial Erik Truffaz à la trompette.

Un disque à l’atmosphère rock mais sans guitares, un sens mélodique évident et en outre très bien produit. Enfin, une voix qui accroche toutes les notes d’une manière bien singulière.

J’ai pu la rencontrer au It Bar à Paris le temps d’une session, accompagnée d’une guitariste-choriste. Je vous laisse découvrir les deux titres qu’elle a choisi d’interpréter :

Sea Monster :

Since I’ve Met You My Peace Is Gone :

icone deezer Écouter Anna Aaron sur Deezer
icone facebook Page Facebook de Anna Aaron
icone myspace MySpace de Anna Aaron