Pour les amateurs de métal progressif, l’année a beau avoir mal commencé, il ne faut pas encore désespérer : le printemps n’est pas encore arrivé. Et pour saluer celui-ci, le nouveau super-groupe Adrenaline Mob, né autour de l’ex-batteur de Dream Theater, Mike Portnoy, et du chanteur Russel Allen de Symphony X, a sorti son 1er album, Omerta (si vous n’êtes pas familier du terme, on parle de super-groupe dans le sens “on rassemble des pointures reconnues, on les laisse jammer et paf ! Ça fait des étincelles”).

Rejoints pour l’occasion par Mike Orlando à la guitare et John Moyer (Disturbed) à la basse, le projet était attendu depuis quelques temps puisque Mike Portnoy et Russel Allen ont eu l’occasion de tourner ensemble à diverses occasions et de faire savoir qu’ils s’appréciaient mutuellement. Après un EP éponyme sorti en digital l’an dernier qui donnait le ton, le quatuor a été au bout de ses idées en proposant six nouveaux titres pour un total de onze pistes et 50 minutes de métal d’un genre qui, s’il n’est pas tout à fait nouveau, offre de nouvelles perspectives.

Enfin, en guises de nouvelles perspectives, je m’avance parce que, clairement, pour s’engouffrer dans la brèche, les concurrents vont devoir méchamment bosser, et encore : le niveau de Portnoy et de Russell Allen (je ne m’avance pas trop pour John Moyer et Mike Orlando que je connais moins bien), c’est un don du ciel à la base et 25/30 ans de travail. Au delà de la technique et de riffs plus accrocheurs les uns que les autres, on retrouve des mélodies tant rythmiques que vocales dans un ton les plus bas du genre (on n’est pas du tout dans du Black Metal pour ceux qui se demandent). A ce niveau, on peut leur pardonner d’avoir choisi un nom des plus complexes à retenir et certainement des moins esthétiques qui soient (il a au moins le mérite de marquer : “Mais si tu sais, ce groupe au nom moche et imprononçable qui fait un rock de folie… Mince, comment c’est déjà ?”). Et question folie, pour ceux qui auront prêté attention à la bannière de cet article, je crois que le message est clair : ils ne font pas dans la dentelle ! Mais au fait, pourquoi ne pas y prêter une oreille et y jeter un œil ? C’est toujours intéressant de voir des pointures au travail.

Pour les plus gourmands, en voilà d’autre :

(Je vous recommande Hit The wall pour se rendre bien compte du potentiel, du poids du son, des breaks et autres phrases mélodiques qui sauront se faire leur place dans vos têtes)
 

Et je crois donc que vous en savez assez pour vous faire votre propre idée. Pour ma part, hormis peut-être quelques longueurs et notamment certaines balades qui ont tendance à casser le rythme, je trouve le résultat au moins original dans le ton, accrocheur dans les riffs, parfait dans la composition, mais peut-être un peu lourd à digérer. Je vous avoue que sans ça, je reste sur ma faim. Et bon appétit bien sûr !

Adrenaline Mob - Omerta (cd picture) Tracklist :

  1. Undaunted
  2. Psychosane
  3. Indifferent
  4. All On The Line
  5. Hit The Wall
  6. Feelin’ Me
  7. Come Undone
  8. Believe Me
  9. Down To The Floor
  10. Angel Sky
  11. Freight Tain

icone du site d'Adrenaline Mob Le site officiel d’Adrenaline Mob
icone facebook Le Facebook d’Adrenaline Mob
icone facebook Le Twitter d’Adrenaline Mob