On ne le répètera jamais assez, la musique islandaise ne se limite pas uniquement aux (quoiqu’excellents) Björk et Sigùr Ros. La scène islandaise est plus que florissante de talents aussi divers que variés, le tout mis en scène chaque année par le festival Iceland Airwaves où un jour, j’en suis sûr, DV m’enverra faire plein de live reports. Mon affection particulière pour ce pays (comme pour tous les pays du nord de l’Europe, mais surtout ses chanteuses, vous l’aurez compris) m’a fait découvrir le groupe Of Monsters And Men et leur titre phare Little Talks tout frais sorti de leur premier album ici dans une version plutôt pas mal.

Formation tendance fanfare aux sonorités résolument folk rock, Of Monster And Men s’articule autour de ses deux voix de tête et d’une pléthore d’instruments acoustiques, électriques et cuivres. L’ensemble produit une musique tantôt dansante (Little Talks), tantôt plus calme (Love, Love, Love) mais toujours teintée d’une pointe de mysticisme que j’associe volontiers aux peuples scandinaves (King and Lionheart). Bon autant dire que pour moi c’est encore un coup de cœur, certains de mes collègues de DV diront même que je tombe amoureux tous les matins d’une nouvelle chanteuse, et ce n’est pas totalement faux, pourvu qu’elle soit scandinave.

L’énergie du disque donne envie de les voir sur scène et ça tombe bien puisqu’ils passent cet été à Rock en Seine, en espérant qu’ils mettent un feu volcanique à la Seine ! Bien entendu, l’album n’est pas disponible en France (pas encore apparemment), ni sur les plate-formes de téléchargement légales, donc je compte sur vous pour écouter ça un peu partout où ça se trouve.

Track list

1. Dirty Paws
2. King and Lionheart
3. Numb Bears
4. Sloom
5. Little Talks
6. From Finner
7. Six Weeks
8. Love Love Love
9. Your Bones
10. Lakehouse
11. Yellow Light


Site officiel de Of Monsters And Men
icone myspace MySpace de Of Monsters And Men
icone facebook Page Facebook de Of Monsters And Men