Il est vrai que ma réaction face au fait que Hugh Laurie se mette à la musique avec son album de reprises “Let them talk”  était tout sauf enthousiaste.. Pfffff, encore un acteur qui se met à la musique (oui c’est la crise), on avait déjà eu Chuck Norris et Steven Seagal qui avaient tenté de façon minable l’aventure musicale (appelons un chat un chat, c’était de la merde)…. Maintenant Hugh Laurie ! Acteur principal (et producteur ) d’une série à succès qui s’achèvera l’année prochaine (que je ne citerai pas ), allons-y après tout, ça ne pourra peut-être pas être pire que certains albums d’artistes confirmés s’égarant sur des pentes un tant soient peu savonneuses…

L’album est en réalité une excellente surprise ! Une voix qui colle très bien au Blues, un bon musicien, dès la premiére minute on oublie l’acteur au profit du chanteur, se laissant entrainer sur des titres des années 50-60 réorchestrés avec brio… Quoi de mieux que de découvrir l’artiste en live pour juger sa performance ? Direction la salle mythique du Grand Rex !

A tous ceux qui n’ont pas eu la joie de fouler cette immense salle de cinéma, ce lieu a quelque chose de magique, d’intemporel… Deux balcons immenses, une scène en arc de cercle remontant à l’époque du music-hall, un plafond vouté constellé d’étoiles… Un lieu immense dégageant une atmosphére parfaitement intimiste, authentique, à l’acoustique chalereuse…. Un lieu taillé pour ce type d’événement.

La salle est archi-comble, ça joue à guichets fermés, on retrouve dans l’auditoire aussi bien des fans de la série que des fans de blues, des jeunes et des moins jeunes.

   

21h tapantes, l’acteur britannique rentre en scène, faisant des efforts pour s’exprimer en Français (suffisamment rare pour le souligner), “mon français n’est pas excellent alors désolé d’avance pour ceux qui ne parlent pas anglais, je compte sur ceux qui parlent anglais pour traduire, et si possible de traduire mes remarques de façon plus drôle qu’elles ne le sont en réalité” .

De l’humour, de l’auto-dérision, Laurie s’attire rapidement toute la sympathie du public ! Entouré de six musiciens (batteur, guitariste,trompettiste, claviériste..) sur une scène transformée en une sorte de salon (des tapis jonchent le sol, des valises, une table de nuit sur laquelle repose un portrait, des lampes…) il alternera guitare et piano, tout en ponctuant son spectacle de plaisanteries, d’explications sur les choix des titres, voire même quelques pas de danse … Le chanteur s’applique, et de toute évidence se fait plaisir.

Survient le moment où il décide  “d’hydrater ses musiciens“, entre alors en scène un plateau de verres remplis de whisky, le bluesman fait alors la distribution, sur une musique d’ascenseur sous les rires du public.

On savait Hugh Laurie acteur, producteur, depuis peu chanteur, il est en réalité un véritable “entertainer”, amuseur public, pitre … un artiste complet. Il n’y a plus qu’à attendre un futur album, cette fois-ci des compositions plus personnelles seraient les bienvenues plutôt qu’un nouvel opus de reprises.

 

Amateur ou pas de blues, Laurie a le mérite de remettre au goût du jour les grands standards de cette musique, en les faisant découvrir à un public qui n’aurait pas forcément été vers ce style.

 

Remerciements à SAM de Warner France pour son coup de pouce, sans qui cet article n’aurait pas vu le jour.

 

Le site officiel de Hugh Laurie
icone myspace MySpace de Hugh Laurie
icone facebook Page Facebook de Hugh Laurie
icone twitter Twitter de Hugh Laurie