Amphetamin, ce groupe à l’accent Islandais et empreint d’une culture progressive, a donné un mini-concert à la Cartonnerie.
Au commencement, l’univers du groupe s’impose au public, ambiance planante, emmené par le chant charismatique de Sebastian. On sent de belles influences dans la composition des morceaux. Le set est assez court. Amphetamin commence avec le titre E-rased, ambiance progressive et très sombre.

Arrive ensuite le 2ème  morceau, Autumn, le titre qui m’a fait découvrir l’univers musical du groupe. A mi-chanson, le chanteur dévoile son archet et fait pleurer sa guitare électrique, ce qui n’est pas sans rappeler Jonsi ;-).

Le groupe finit par une longue chanson (et c’est que du bonheur) de 15 minutes, At the dawn of twilight. A son écoute je m’évade à Oxford avec l’ami Thom. Je persiste à dire qu’on voit bien de quoi se nourrit le chanteur et c’est que du bon !! J’ai vraiment passé un bon moment même s’il était trop court et je ne peux que vous conseiller de courir découvrir ce groupe qui gagne à être connu (vous pouvez commencer par la chronique publiée chez Désinvolt par la camarade Isa il n’y a pas très longtemps, d’ailleurs 🙂 ).

icone myspace MySpace d’Amphetamin
icone facebook Page Facebook d’Amphetamin
Bandcamp d’Amphetamin