C’est encore d’une chanteuse scandinave dont je vais vous parler, faut dire que ça faisait longtemps (ou pas, enfin disons au moins une semaine). Direction le Danemark cette fois, pour découvrir Aventine, le second album d’Agnes Obel. Après Philarmonics, sorti en 2010 et récompensé par de nombreux prix, ce second album était manifestement très attendu, au vu de la publicité qui en est faite, de l’audience sur les (bonnes) radios et du concert iTunes dont on trouve un extrait ici :

Alors pourquoi doit-on à tout prix écouter Agnes Obel ? D’abord, la belle blonde nous offre un piano-voix sans fioritures et pourtant plein d’émotion et de subtilité. La preuve, elle a séduit plusieurs membres de Désinvolt d’un seul coup, alors que mes collègues et néanmoins amis sont en général plutôt adeptes de tatapoum (ou pire, de Saez). Accompagnée d’un violoncelle, d’un piano ou encore d’un violon, elle montre ainsi le plus simplement du monde qu’il est encore possible de faire du beau sans arrangements surfaits, avec une post-production qui est au service de la musique et non le contraire.

A l’image du titre-phare The Curse, l’album déroule des mélodies envoûtantes et fortes, tout en gardant une interprétation d’une incomparable douceur. L’orchestration est propre, la voix d’Agnes Obel est largement présente et constitue bel et bien un instrument à part entière. Je serais au final bien en mal de dire quel est le morceau que je préfère dans cet album, non pas parce qu’aucun ne s’en détache, mais bien parce que chacun est un petit bijou de musique. Et quand je dis bijou, je pèse mes mots tant la précision, la clarté et la brillance de chaque titre fait de cet opus un objet à avoir absolument dans sa bibliothèque musicale.

Aventine sort aujourd’hui mais a largement été diffusé un peu partout. Si vous êtes resté insensible, passez votre chemin. Si vous en voulez plus, un concert est accessible via iTunes et Agnes Obel sera en France fin novembre et début décembre pour plusieurs dates. Vous me retrouverez donc le 2 décembre prochain au premier rang du Trianon !

TracklistCOVERMAXYX;1371477807301383;AgnesObel1371477807301383

  1. Chord Left
  2. Fuel To Fire
  3.  Dorian
  4. Aventine
  5. Run Cried The Crawling
  6. Tokka
  7. The Curse
  8. Pass Them By
  9. Words Are Dead
  10. Fivefold
  11. Smoke & Mirrors

icone page web Site officiel de Agnes Obel
icone facebook Facebook de Agnes Obel
icone myspace MySpace de Agnes Obel
icone youtube Agnes Obel sur YouTube
icone twitter Twitter de Agnes Obel