Depuis quelques temps je souhaitais assister à un concert de Layla Zoé. Enfin, le 6 décembre dernier, Massy la recevait pour le dernier concert de sa tournée.
Originaire de Colombie britannique, Layla Zoé commence à chanter très jeune. Elle collabore avec de nombreux musiciens, et, petit à petit, elle se fait un nom dans le monde du blues. En 2006, elle est nommée chanteuse de l’année aux Vancouver Island Awards et remporte la Compo 10 International Blues Songwriting.
Dans sa discographie on trouve, entre autres, Shades of Blue (2006), Hoochie Coochie Woman (2007), Firegirl (2009), Sleep Little Girl (2011) et The Lilly (2013).
Elle est présentée comme la nouvelle Janis Joplin, tant par sa voix que par sa présence scénique.

Bien évidemment, Paul B. est une petite salle, mais les amateurs de blues étaient au rendez-vous. Elle nous a bercés avec The Lilly, elle nous a fait frissonner avec They Lie, nous avons été transportés par sa voix belle et puissante tout au long du concert. Agitant sa longue chevelure blonde au gré du rythme, cette jeune femme aux multiples tatouages nous a séduits. Elle est accompagnée de musiciens de talent, notamment Jan Laacks, excellent guitariste qui nous a fait vibrer lors d’un jam. Il y eu une vraie complicité entre Layla et le public, elle a su nous inviter dans son univers et elle nous a littéralement “ensorcelés”. Une future star du blues !

favicon du site suivant Site officiel de Layla Zoé
icone facebook Facebook de Layla Zoé
icone twitter Twitter de Layla Zoé