Certains le surnomment le Clapton français. Élevé aux Beatles, aux Stones, Bob Dylan, Jimi Hendrix, Peter Green et bien d’autres encore, j’ai nommé Paul Personne. Ses débuts remontent aux années 70. Après treize albums, il est venu nous présenter son dernier né, Puzzle 14, en compagnie de son groupe, A L’Ouest. L’homme à la Gibson n’a rien perdu de son énergie. Traversant les années sans prétention, loin du tumulte médiatique, il fait la musique qui lui plaît. Excellent guitariste, il compose ses musiques, il y pose ses mots et ses sentiments. Avec Puzzle 14, c’est l’histoire de la vie, de l’amitié et de l’amour. Les pièces se posent, le puzzle se construit : Il y a, Une Journée, Partir Aujourd’hui, Jamais rien n’est parfait, La Croisée des ch’mins, M’envoler plus haut… Bien qu’il n’aime pas cette étiquette, je dirai tout de même que pour moi, c’est le meilleur bluesmen français !

La salle était pleine, le concert était complet depuis quelques temps. Des jeunes et des moins jeunes attendaient fébrilement l’apparition de Paul Personne et de son groupe. Ce fut avec une réelle effervescence qu’ils furent accueillis. Ils nous ont tout d’abord joué des morceaux du dernier album, puis des plus vieux comme le fameux Barjoland. Ils nous ont baladés du blues au rock, des sublimes solos de guitare aux textes plein d’émotions. Paul Personne aime monter sur scène et communiquer avec le public. Les spectateurs étaient aux anges, reprenant avec lui les refrains. L’ambiance fut festive du début à la fin, et c’est avec regret que nous avons quitté la salle. A bientôt Paulo !

favicon du site suivant Site officiel de Paul Personne
icone facebook Facebook de Paul Personne