Il y a des groupes pour lesquels on aimerait une plus grande reconnaissance, et en même temps, qu’on garde un peu pour soi parce que s’ils étaient plus connus, ce ne serait pas exactement la même chose. Les Tit’ Nassels font partie de ces groupes, un peu à la limite du succès, et qui pourtant valent plus qu’un simple détour. La salle n’était pas bien garnie ce soir-là au Café de la Danse, guère plus que lorsque je les avais croisés un peu par hasard dans un cinéma à Dampierre-en-Burly (vous chercherez sur une carte). Et pourtant l’enthousiasme était bel et bien là.

La première partie était assurée par Rodrigue, chanteur dégingandé aux faux airs de poète maudit et aux textes énigmatiques. Etrangement à l’aise avec le public, Rodrigue interpelle les spectateurs à la manière d’un conférencier qui se serait perdu dans un cabaret. Le son rock qu’il nous délivre entre deux déclamations est plutôt de bonne facture. Ses textes, parfois obscurs, sont apparemment à ne pas prendre au premier degré. Sa voix éraillée à la Romain Humeau achève le tableau. Son dernier album s’appelle Spectaculaire Diffus.

Après un changement de plateau assez laborieux, Les Tit’ Nassels entrent enfin en scène. Pour cette tournée, AxL et Sophie sont entourés de deux autres musiciens : Romain Garcia à la basse et David Granier aux percussions. Le spectacle est rôdé et pour cause, ils jouent ensemble depuis presque vingt ans. Les textes sont à la fois potaches et tendres, entrecoupés des blagues d’AxL et des sorties doucement folles de Sophie. La musique quant à elle, à l’instar d’un Oldelaf dans un style proche, est d’une précision redoutable. AxL assure la rythmique à la guitare de manière efficace, alors que Sophie ajoute, par touches de divers instruments, une ambiance légère, y compris dans des textes plus pesants. Les deux compères de la section rythmique ajoutent du volume à l’ensemble pour des inclinaisons résolument plus rock. Mais c’est avant tout l’harmonie des deux voix qui fait des Tit’ Nassels un groupe inimitable et dont il  est indispensable de connaitre au moins quelques titres – pour éventuellement tomber amoureux.

Leur dernier album Soyons Fous ! est sorti en 2013 et ce sont ces titres qui prédominent la setlist : Soyons Fous ! éponyme, Le premier baisé(r), Quizàs, Perhaps. Leur titre probablement le plus connu, Les Pavés, offre une sortie en pied de nez au monde showbiz, pour un concert d’à peine quarante-cinq minutes bien trop court. Dommage que ce changement de plateau laborieux et les contraintes locales qui limitent la fin des concerts à 22H30 aient amputé un concert pourtant bien parti. Le rappel se fera en acoustique, alors que l’ingé son a déjà plié bagage, sur leur “célèbre” reprise / massacre de Zombie des Cranberries.

Rodrigue
favicon du site suivant Site officiel de Rodrigue
icone facebook Facebook de Rodrigue

Les Tit’ Nassels
icone page web Site officiel des Tit’ Nassels
icone facebook Facebook des Tit’ Nassels
icone youtube Les Tit’ Nassels sur YouTube