Parfois, plus c’est court, meilleur c’est. En atteste le concert à la Gaîté Lyrique de Max Jury : trop court certes, un peu frustrant même, mais tellement bon…

Le plaisir commence avec Norma, qui assure la première partie : la jeune femme au look grunge-sexy salue timidement la salle. Elle avouera, quelques morceaux plus tard, qu’elle est habituellement accompagnée d’une guitare et d’un orgue et s’excusera même au piano pour un mauvais enchaînement… Pourtant, Norma assure : sa voix pleine chargée d’une émotion brute et son style blues/rock donnent des frissons. On attend avec impatience son EP, annoncé à la rentrée.

Après la valse des techniciens, Max Jury entre en scène. Petit, frêle, mais avec un sourire indéfectible, il échange des regards complices avec ses musiciens et choristes. Il semble à l’aise, heureux d’être là et remercie le public plusieurs fois.

Il débute son set au piano avec Numb, un titre efficace au refrain et aux chœurs entêtants, puis enchaîne avec Standing on my own et Great American Novel, avant d’empoigner sa guitare. It’s country time ! Sur Beg & Crawl et plus particulièrement sur Ella’s Moonshine, Max Jury se lâche un peu plus. En jean et chemise jaune, il ne lui manque que le Stetson !

Les artistes ont l’habitude de ponctuer leur concert de petites anecdotes sur l’origine de leurs chansons. Max Jury ne déroge pas à la règle et nous raconte l’histoire d’une jeune fille, douce et gentille, avec qui il dansa jusqu’au petit matin, avant de rentrer chez lui regarder, comme tout le monde, Facebook et Twitter pour en savoir un peu plus sur elle. Surprise, la demoiselle se révèle satanique et écoute du black metal ! Des rires fusent dans la salle, alors que résonnent les premières notes de Black Metal.

Mais le meilleur reste à venir avec Grace, puis Princess sur laquelle la magie opère : le public se laisse porter par la voix douce de Max Jury en parfait accord avec les chœurs aux sonorités gospels, interrompus par des riffs électrisants de guitare. L’artiste termine le set le sourire aux lèvres, nous aussi.

Mais le concert touche déjà à sa fin. En guise de rappel, Max Jury seul sur scène nous susurre presque All I Want, issu de son précédent EP. On est définitivement séduit, même si le concert était un peu trop bien exécuté. Avec le temps, la folie viendra… Max Jury n’a que 23 ans, rappelons-le !

Please specify a Flickr ID for this gallery

 

Setlist

  1. Numb
  2. Standing On My Own
  3. Great American Novel
  4. Beg & Crawl
  5. Ella’s Moonshine
  6. Black Metal
  7. Grace
  8. Princess
  9. All I Want

icone page web Site officiel de Max Jury
icone facebook Facebook de Max Jury
icone twitter Twitter de Max Jury
icone youtube Max Jury sur YouTube
icone deezer Écouter Max Jury sur Deezer

icone page web Site officiel de Norma
icone facebook Facebook de Norma
icone twitter Twitter de Norma