Désinvolt a eu la chance d’assister à la conférence de presse du groupe Feu! Chatterton qui se déroulait sur le festival Solidays le samedi 23 juin 2018, à l’occasion des vingt ans du festival. Il faut savoir que chez Desinvolt on aime beaucoup Feu! Chatterton. Apres avoir chroniqué leur premier album, on avait hâte de les rencontrer ! Le groupe, fondé à Paris en 2011, a sorti son premier single La Mort Dans La Pinède en 2012. Leur dernier album L’Oiseleur est sorti en mars 2018 et les cinq membres du groupe se sont prêtés au jeu des questions/réponses avec bienveillance et humour.

C’est la troisième fois que le groupe se produit à Solidays. Ils ont débuté sur des scènes modestes, plutôt alternatives, et ont gravi progressivement les échelons jusqu’à Bagatelle où il jouent ce soir à 19h. Ils aiment la rencontre avec un public jeune notamment lycéen, soulignant qu’ils ont déjà donné un concert à La Sorbonne mais pas encore à Louis-le-Grand (pour la petite anecdote, les membres du groupe se sont rencontrés au lycée Louis-le-Grand à Paris et à l’Université Paris-Sorbonne). Ils sont heureux d’avoir été invités pour les vingt ans du festival. Les membres de Feu! Chatterton avaient déjà arpenté Solidays en tant que festivaliers dans leur jeunesse. Il y a quelque chose d’émouvant pour eux à s’y retrouver sur scène. Et puis vingt ans c’est symbolique, c’est un bon chiffre.

Le groupe a lancé dernièrement Les Récréations Sonores, en invitant leur public à créer avec eux. Ils ont reçu plus de 500 textes, ce qui les a particulièrement flattés, et ont retenu les compositions de trois personnes ainsi que plusieurs textes qu’ils enregistrent ce jeudi. Chacun reconnait à quel point il est agréable d’avoir autant de matière pour travailler.

Lorsqu’on leur demande s’ils ont un message pour les jeunes, on entend le classique “protégez-vous“, indispensable à Solidays et ailleurs, mais également le bienveillant “prenez du plaisir“. Ils soulignent la qualité de certains préservatifs et invitent chacun à continuer à se protéger. A la question : “quand vous êtes vous fait dépister pour la dernière fois ?” les musiciens répondent assez honnêtement et simplement. Pour certains c’est six à huit mois, pour d’autres plutôt un an, tout en soulignant : “ça dépend de ce que t’as fait pendant un an“.

icone page web Site officiel de Feu! Chatterton
icone facebook Facebook de Feu! Chatterton
icone twitter Twitter de Feu! Chatterton
icone soundcloud Soundcloud de Feu! Chatterton