Toi lecteur assidu de Désinvolt, tu as dû remarquer que La Pietà fait partie des artistes qu’on apprécie.

Dans mon cas, on pourrait utiliser un mot encore plus fort. Le jeudi 29 novembre dernier, se déroulait La Pietà Party au sein de la boutique Ulule (située à 2 pas du métro « Sentier » dans le Marais). C’est avec un grand plaisir que j’ai participé à l’événement.

D’une part dans l’optique de désinvolter un peu, mais aussi et surtout car le projet de La Pietà m’interpelle, me booste au quotidien et me donne envie de me déplacer depuis ma petite ville bretonne.

Après être passée par la boutique en début d’après-midi pour poser quelques questions à Madame La Pietà, je reviens sur le coup de 18h30 pour la soirée.

Il y a beaucoup de monde. Professionnels du secteur musical, amis ou simplement les « fans » se mélangent dans la bonne humeur pour fêter la sortie du nouvel EP Chapitres 5 et 6  de La Pietà, fêter le futur enregistrement de l’album en 2019, fêter la réussite du financement participatif sur Ulule. La Pietà Party quoi !

Dans une chaleur humaine décuplée, les festivités débutent par un cocktail avec la diffusion, dans le fond de la boutique, des clips et diverses vidéos émises depuis le début du projet La Pietà.

C’est peu après 19h que la petite scène improvisée pour l’occasion se met à bouger. Le concert commence par un des titres que j’écoute le plus : Maintenant ou Jamais, entonnée comme pour se booster elle-même, comme pour nous diffuser son énergie et sa hargne.

Durant la prestation les titres plus anciens sont joués comme J’aime pas les Gens ou Il Faut.

La Pietà est multifacette, tantôt rageuse, tantôt un brun mélancolique, c’est une personnalité qui sait capter l’attention du public en un quart de seconde. Comme quand elle kidnappe ton regard pour que le sien et le tien ne fassent qu’un l’espace d’un instant.

Nous passons donc des titres qui flirtent avec l’hyper-émotivité de certains comme Versés en Boule ou le dernier titre sorti  La Salle d’Attente, à des titres aux textes beaucoup plus crus mais non moins dénués d’humanité.

C’est avec conviction que le public suit La Pietà sur La Fille la Moins Féministe de la Terre ou encore On s’en Fout.

La petite troupe enchaîne sans quasiment aucun temps mort. Les trois EP sont aussi bien représentés les uns que les autres et plus on en avance, moins on veut que ça s’arrête.

Les piétons et piétasses qui suivent La Pietà depuis la première heure sont mis à contribution sur A la Folie.

Puis, lieu atypique oblige, c’est l’heure pour le concert de s’achever. Ce sera l’un des premiers titres sortis (et dont le clip subit la censure YouTube) La Moyenne. Titre qui personnellement m’a littéralement happée dans l’univers de La Pietà et dans lequel je me reconnais beaucoup.

Après un show bouillant, la soirée se termine, entre quelques verres et discussions, rencontres.

J’avoue que j’ai eu du mal à redescendre du nuage « Pietà party », tant par le concert que par la gentillesse et l’ouverture des personnes présentes ce soir là.

Sans oublier Virginie, aussi douce que forte, aussi humaine et tendre que tranchante quand elle s’expose avec La Pietà.

Alors pour 2019 et tout ce qui est à venir, longue vie à La Pietà et que tout ce qu’elle souhaite se réalise !

Error fetching Flickr photos: A feed could not be found at https://api.flickr.com/services/feeds/photoset.gne?lang=en-us&format=feed-rss_200&nsid=44244432@N03&set=72157674211152447&per_page=20. A feed with an invalid mime type may fall victim to this error, or SimplePie was unable to auto-discover it.. Use force_feed() if you are certain this URL is a real feed.

favicon du site suivant Site officiel de La Pietà
icone facebook Facebook de La Pietà
icone twitter Twitter de La Pietà
icone instagram Instagram de La Pietà
icone youtube La Pietà sur YouTube