Logh est un groupe de musique suédois formé en 1998.
Il est composé de six musiciens aux diverses influences :
-Marco Hildén : Batterie, percussion
-Mattias Friberg : Chant, guitare, clavier, basse
-Jens Hellgren : Guitare, clavier
-Mathias Oldén : Basse, guitare, clavier, chant
-Mattias Jeppsson : Guitare, percussion
-Karl Arvidson : Piano, clavier, chant
_ Au bout de trois ans de travail, ils ont réussi à atteindre leur propre son minimaliste.

_ La sortie du premier album en 2002 éveilla de bonnes critiques au sein de la presse musicale et permit au groupe de se former un noyau de fans. A la suite de cet accueil chaleureux, ils enchainèrent trois tournées européennes.

_ En 2003, à peine un an après la sortie du premier opus, The raging sun présente un univers plus sombre. La même année sort un CD comprenant 7 singles puis suivirent deux tournées.

_ Deux ans passent et arrive A sunset Panorama qui est rempli de souvenirs, de ‘photographies’… teintés de mélancolie. Logh nous amène sur un plateau un indie rock très travaillé et innovateur. Il faut noter un ton post rock omniprésent ! Mélange entre deux styles caractérisant là encore leur originalité. A l’écoute de The smoke will lead you home, on ne peut s’empêcher de retenir notre souffle!

_ North sort en 2007 ; le son est posé, la formation est “bouclée” avec l’accueil de deux amis, Logh est paré ! Album découlant de dix mois de studios (remise en question permanente…). Malgré une réelle beauté et minutie, cet album penche vers l’outrance ! Certains trouveront qu’on tombe dans un trop plein d’instrumentalisation… Excès vite oublié ! Le piano y est prédominant et permet sans doute une meilleure accessibilité au plus grand nombre. Il suffit d’écouter par exemple les premières notes de Death to my hometown pour succomber à ses envolées oniriques !

Logh demeure un groupe à part dans le visage musical actuel comme si les esprits de ?Sparklehorse] (The Black Box, Ahabian), [?Nick Drake] et j’en passe les habitaient… mêlant joie et souffrance.
Les écouter c’est accepter de les rejoindre dans leur bulle, chaque chanson à plus ou moins grande intensité nous envoie dans nos retranchements là où le temps n’a plus d’importance.
En posant chaque note, en faisant qu’elles soient toutes importantes, on en oublie le temps (les minutes paraissent des heures) Un moment d’évasion, de rêveries… Apaisement total !

On navigue sur des eaux paisibles, ni heurts, ni tumultes, seulement du bonheur ! Logh c’est juste … envoutant !

[Site officiel
MySpace officiel
Page Facebook