Découvert par un hasard que seul internet sait nous offrir, je vais aujourd’hui vous faire partager ma rencontre avec Maritournelle, groupe de chansons françaises néo-punk réalistes, dans la lignée de ce que notre culture fait de mieux, du sens, de la poésie, et de l’accordéon. Allons y ensemble, pour un petit tour avec Maritournelle.

Tout juste arrivé sur la page MySpace de Maritournelle, voilà ce que je lis: “Influences: Les Ogres de Barback, Têtes Raides, Brassens, V.R.P. etc.”. Tout de suite les bases sont posées, et peut s’envoler la douce voix de Marie. Accompagnée de Marie-Pierre au violoncelle, Romjé et Nico aux guitares et tutti quanti, Lucas à la batterie et enfin Vinzz à l’accordéon.

On écoute ensuite, Manifestation, et c’est une vraie bonne surprise rock musette, qui me fera penser à La Tordue, un petit peu d’Olivia Ruiz dans le chant, dans les montées de pression, les coups de sang. On s’attendrait presque à voir Christian Olivier venir poser sa voix sur celle de Marie. J’aime ce morceau, c’est indéniable, me voilà donc obligé de poursuivre l’investigation.

Six ans, Tango Du Cloaque, c’est électrique, la touche de Nico à la guitare, ça envoie, et les rythmiques accordéon collent aux oreilles. A la bonne heure des dames, aux accents bordelais des premières chansons des Hurlements d’Léo. Une touche punk, avec retenue, chansons réalistes, on savoure cette alchimie.

Un clip est disponible sur leur très joli site officiel, si on prend le temps de chercher un peu, ainsi que quelques-uns de leur titre. Vous pourrez par la même occasion commander leur 1er album auto-produit, pour quelques misérables 5€, vous participerez ainsi au soutien de la création indépendante Made In France, sans enrichir les retraités floridiens, leur gros cul dans leur grosse piscine, actionnaires d’Universal.

  • Le site off de Maritournelle
  • Le MySpace de Maritournelle