S’il fallait revenir sur Noir Désir, mes quelques mots ne sauraient couvrir tout ce qu’il y aurait à dire. Tant l’œuvre des quatre bordelais fait acte dans l’histoire du rock français, à tel point que beaucoup de ceux qui s’y essayent semblent frappés de ce label noir des irrévérencieux. Certains cultivent cette filiation, d’autres la rejettent, mais l’empreinte de Noir Désir reste incontestable dans le paysage rock hexagonal. Plongeons donc nos rêves dans l’intimité de Marlène. Coups de projecteurs sur une chanson parmi tant d’autres, ou coups de canons sur un champs de bataille.

Marlène, la chanson, apparait sur l’album Tostacky en 1992, entre autres classiques One trip one noise ou Lolita nie en bloc, puis à nouveaux sur l’album live Dies Irae deux ans plus tard pour une version d’anthologie. Les cordes vocales ensanglantées de Cantat portent ces vers comme une libération, le soulagement d’hommes qui enfin peuvent cesser de se battre et se retrouver. Marlène comme l’affront fait aux généraux qui envoient la chair au front.

Marlène, image de la mort. La dernière vision des soldats succombant dans la boue d’un fossé sans nom. “Les morts ont le sourire, pour eux la guerre est terminée” disent les Hurlements D’Léo[[Paroles extraites de la chanson La Malle En Mai des Hurlements D’Léo]], c’est parce que Marlène accompagne leur départ, parce qu’ils ne peuvent pas partir avec l’horreur en tête. Pourquoi s’accrocher à la vie dans l’enfer d’une guerre, quand la mort à ses yeux et ses charmes là?

Marlène Dietrich sur le front, en 1944 (wikipédia)

Puisqu’il faut mourir, autant mourir au chaud des bras d’une icône. Pin-up au service des souffrants, de ceux dont l’esprit ne veux plus des coups de feu, la tête contre le sein protecteur de Marlène. Qu’on lui donne les traits de Marlène Dietrich ou ceux du bon dieu, Marlène apaise les âmes et les rassure que ce que l’on rejoint vaut mieux que ce que l’on quitte. Mais soldat n’oublie pas, qu’on parle de mort ou de Marlène, “c’est la haine qui nous a emmené là”.

Les paroles de Marlène
Noir Désir sur WikiPedia
Ecouter Marlène en live sur Deezer (album Dies Irae)
Ecouter Marlène sur Deezer (album Tostacky)
Ecouter Marlène par Sinsemilia