“I put a spell on you… Because your mine!”
C’est que lance John Fogerty dans un cri de désespoir lorsqu’il chante pour la première fois cette chanson en 1968.

Une reprise de Screamin’ Jay Hawkins qui à ce jour reste la version la plus intense et la plus fidèle à l’émotion qu’a voulu retranscrire le personnage au moment d’écrire cette chanson à l’époque. Bien souvent imitée, mais jamais égalé des années plus tard par de nombreux artistes de tout styles: Marylin Manson, Nina Simone, Carlos Santana et même chez nous, Dyonisos.

Une chanson interprétée et revisitée (quelques passages ont été légèrement modifiés) par un groupe qui en a fait sa renommée, les Creedence Clearwater Revival.

“I put a spell on you
Because you’re mine.
You better stop
The things that you’re doin’.
I said watch out!
I ain’t lyin!
I ain’t gonna take none of your
Foolin’ around;
I ain’t gonna take none of your
Puttin’ me down;
I put a spell on you
Because you’re mine.”

De sa voix puissante, presque cassée mais toujours vibrante, qu’il pousse parfois à l’extrême, John Fogerty sublime le texte de Hawkins en passant par toute une gamme de variations allant de la plus grande violence à la plus pure douceur.

En live, l’homme au micro donne tout ce qu’il a, il ne se contente pas de chanter, il vit véritablement la chanson, il en ressent chaque mots, chaque sensations que le texte veut nous faire partager.

Et lorsque la voix s’estompe, c’est la musique qui reprend le dessus.
Dans une ambiance charnelle, on imagine les corps s’entremêler et se déchirer dans une fougue, une passion démesurée.

Par moment, le rythme lent de la chanson où John pose sa voix laisse place à de grandes parties instrumentales où la musique se fait l’exacte traduction des émotions traversées par le protagoniste suggéré dans par le texte.

La chanson oscille ainsi entre passion et désespoir. Ce n’est plus la raison qui parle ici mais bien le cœur.
Le rythme s’emballe, la batterie se déchaîne, les cordes de guitares vibrent, on monte en intensité jusqu’au final qui nous laisse à plat.

I Put A Spell On You est un véritable hymne à l’Amour, on ne peut pas rester insensible devant cette vague d’émotions qui vous pince le cœur et vous submerge par sa folie et sa démesure. Pas étonnant donc que depuis CCR on n’est pas réussi à faire mieux. Mythique.

Ecouter I Put A Spell On You de Screamin’ Jay Hawkins
Ecouter I Put A Spell On You de Joe Cocker