On me répète souvent “T’exagères un petit peu, tu ne parles dans tes articles que de belles filles aussi charmantes que talentueuses“. Ben moi je ne trouve à répondre qu’un simple “C’est le hasard !“.

Et des fois le hasard fait bien les choses. Un après-midi à tuer le temps qui passe, une connexion internet, une curiosité musicale, une page myspace, des chansons aussi délicieuse qu’une barbe à papa et me voilà atterri sur le page de Maëlis, et c’est effectivement une petite princesse avec le caractère qui va avec, et plus on écoute ses chansons, plus on rayonne de bonheur. La voix est un peu enfantine mais contrairement aux “autres” chanteuses à joli minois qu’on a dû entendre souvent ces derniers mois, Maëlis a une voix claire, nous rendant joyeux comme une fleur douce et parfumée.

Attendez c’est pas fini ! Maëlis a encore des choses à nous montrer et n’hésite pas à nous enchanter de son univers “rock’n doll”. Maëlis c’est la fraicheur et la folie réunies, cette belle brune qui sautille aux quatre coins de la scène, et cette douce créature aux pieds nus qui nous charme. Elle a enchanté les parisiens avec ses textes sucrés salés au Zèbre de Belleville, au Réservoir, la Scène Bastille allant jusqu’à les planches de l’Olympia pour la finale du tremplin Génération Réservoir. Pour vous dire, Maëlis ne s’arrêtera pas là. En attendant un futur album, son premier EP “Baby Doll” est disponible ICI.

Sinon, aux retardataires, laissez-vous emporter un peu par le rock’n doll :

MySpace
Page Facebook
Twitter
Page Wat

Acheter l’EP Baby Doll

Photo © Chris CB