Hadouken!” Ce cri lancé par Ryu tout en faisant virvolter son adversaire dans les airs est ancré dans les mémoires de tout les fans du jeu-vidéo Street Fighter… Et bien c’est de là que ces 5 britanniques, un peu trop geeks sur les bords tirent leur nom de scène!

Un savant mélange musical, que l’on pourrait comparer à du néo-métal bien trempé dans un bain d’électro bouillant! Une vague d’énergie rock et hip-hop concentrée par l’esprit électro du groupe, dirigé en direction de ses adversaires (en l’occurrence ici, le public). C’est ça un “Hadouken!” en musique!

Découvert sur internet en 2006 et exposé au grand jour par The Streets en Angleterre et plus précisément à Londres, le groupe originaire de Leeds a bénéficié d’une exposition suffisante pour le faire sortir de l’anonymat cette même année.

Survenant en plein mouvement nu-rave Hadouken! sort donc en 2007 Music For An Accelerated Culture. Pour ainsi dire, tout est dans le titre: l’album est une ode à une jeunesse adolescente paumée qui préfère se perdre dans la fête, les jeux-vidéo, la musique et ses excès pour ainsi, oublier la réalité.

Deux ans plus tard, ils reviennent aujourd’hui avec un disque plus radical et rentre-dedans, For The Masses.
Mais cette fois, exit les sonorités 8-bits échappées de leur console de jeu Nintendo, l’adolescence est passée et une certaine légèreté dans la musique et les thèmes semble s’être un peu évaporée.
Les fans crieront peut être au scandale, n’empêche que Hadouken! reste Hadouken!

10 titres à l’énergie débordante dont ils ont le secret. On poursuit dans la veine nu-rave bien grasse, avec ses riffs enragés et son électro enflammé joué sur des synthés plus criards que jamais!
Au vu de leur réputation, tout ça promet encore quelques belles bouffées de chaleur en live!
Parmi les morceaux les plus réussis de l’album, Rebirth ouvre ce nouvel opus et marque tout de suite la cassure entre le nouvel et l’ancien album. Plus sombre et chargé en électricité que les titres comme That Boy, That Girls ou Crank it Up qui les avaient révélés, Mic Check, l’influence grime ne s’est jamais fait autant ressentir que sur ce titre. La voix de James Smith est toujours aussi énervée et le flow, sous amphèt’, à la fois direct et ciselé ne manque pas de punch!
Et avec Ugly, on croirait presque entendre Break & Enter de The Prodigy!
Autant d’ingrédients que le groupe a su mixer ou développer ici pour ne pas resservir la même soupe tiède à son public.

A vrai dire, aujourd’hui Hadouken! ne sont plus les jeunes paumés qu’ils décrivaient dans Music For An Accelerated Culture. Le succès, l’argent… c’est aujourd’hui plus dans une démarche revendicative que se place le groupe avec cet album, qui a su, dès 2006, derrière les Klaxons choper le train en marche et travailler sa musique afin de trouver son style.
Hadouken! ne vise plus uniquement les fluo kids qu’il a contribué à créer à ses débuts mais aussi, et comme le suggère le titre de l’album, un public plus adulte. Pour (faire bouger) les masses.

    La Tracklist:

  1. Rebirth
  2. Turns The Lights Out
  3. M.A.D
  4. Evil
  5. House Is Falling Down
  6. Mic Check
  7. Ugly
  8. Bombshock
  9. Play The Night
  10. Lost

Myspace
Ecouter For The Masses sur Deezer