Saez et moi, c’est une longue histoire qui a commencé il y a longtemps, et en faisant cette chronique je me suis rendu compte que cela fait 10 ans que sa musique rythme ma vie.

2000, la fac, les cours, la glandouille et la musique, c’est à cette période qu’un jeune chanteur français sort un premier album avec un premier single qui va devenir incontournable. Ce chanteur c’est Damien Saez et ce single c’est Jeune et Con. La chanson passe à la radio, je la trouve sympa, la musique est bien rock, comme je l’aime, les paroles ne sont pas trop connes et même me parlent, et oui à l’époque j’étais “jeune et con” mais sans vraiment aller plus loin. Le déclic a lieu quand un pote achète l’album Jours Étranges et me le fait écouter. L’album me plait bien et je l’achète également, un album de bon rock français ça ne se refuse pas. De plus cet album me parle de cette adolescence, que je viens à peine de quitter, de ce moment que je ne comprends pas, de mes états d’âme…

Quelques mois plus tard, un concert de Saez est annoncé à Lille ; avec le pote qui m’a fait découvrir Saez, nous prenons nos places pour ce concert. Le 14 octobre 2000, direction l’Aéronef de Lille, pour mon premier “vrai concert “, je suis tout excité et trop content de pouvoir écouter en live l’album. Et là, c’est la grosse claque. Les gens sautent dans tous les sens, certains nagent sur la foule, et moi, je passe tout le concert le point levé, à sauter et à reprendre les chansons en cœur comme les ¾ du public présent ce soir là. Et près de 10 ans après, ce concert reste encore gravé dans ma mémoire comme un des meilleurs concerts auquel j’ai assisté.

2002, sort God Blesse. Le jour de sa sortie, je me suis précipité au supermarché culturel le plus proche pour acheter l’objet. Au final, cet album m’a déçu, les chansons sont trop inégales et trop de piano tue le piano. Des changements dans ma vie font que je lâche un peu l’affaire Saez, d’ailleurs je ne le verrais pas en live pour cette tournée.

2004 voit la sortie de Debbie, je ne l’achète même pas quand il sort, et je lâche de plus en plus l’affaire Saez. Mais pour la tournée Debbie, qui commence 6 mois plus tard, il passe par Amiens, ville où je fais mes études à ce moment là. Et comme un concert ça se refuse pas, je prends mes places pour le 1er mars 2005 au Cirque Jules Verne et petit détail qui n’est pas pour me déplaire, c’est la première date de la tournée. Le concert n’est pas resté gravé dans ma mémoire, le seul truc qui m’a marqué ce jour là, c’est la neige qui était tombée sur Amiens et qui a compliqué les déplacements.





Cette année 2005 est restée gravée dans ma mémoire pour d’autres choses, le pourquoi du comment Saez a une place à part, c’est-à-dire : la magie des rencontres, pas avec le groupe mais avec tous ces gens intéressants qui peuplent certains forums qui lui sont consacrés.

Mi-2005, Saez annonce une tournée acoustique de 80 dates à travers la France pour la fin de l’année, au final il ne fera que 8 dates dans le nord et l’est de la France. La première date de cette tournée a lieu à Lille au Théâtre Sébastopol le 16 octobre. Ce concert reste un peu à part avec plein de belles rencontres et j’ai pu mettre des têtes sur des pseudos, transformer le virtuel en réel…. Dans mes souvenirs ce fut un bon concert avec une bonne ambiance, concert lillois oblige. Ce fut le dernier concert de Saez auquel j’ai assisté, pour l’instant. En effet, les albums suivants ne furent pas accompagnés d’une tournée digne de ce nom.

2008 sort le triple album Varsovie – l’Alhambra – Paris et là grosse déception. Je me souviens encore du jour où j’ai acheté l’album et qu’après l’avoir mis dans l’autoradio ce fut le drame… L’album est si chiant que j’ai eu envie de le prendre et de le balancer par la fenêtre.

A peine un an plus tard, Saez sort sous le nom Yellow Tricycle, A Lovers Prayer. Album où il chante en anglais, l’album est rock, c’est le Saez que j’aime même si je préfère quand il chante en français. Mais hélas, il a déjà présenté les chansons en live quelques années plus tôt, en 2007, lors de cinq dates à Paris et à Lyon.

Le 29 mars dernier est sorti le 6ème album de Saez, J’accuse. Pour promouvoir cet album, une tournée est prévue du 22 avril au 27 mai et quelques dates en festival. Tu parles d’une tournée, 21 dates en un mois, j’appelle pas ça une tournée… Moi je veux une vrai tournée avec tout plein de dates pour pouvoir le voir, le revoir et le rerevoir en live.