Est-ce que vous avez entendu parlé de Crystal Castle ? Ce groupe est un OVNI qui sort d’on ne sait trop où à part Torronto, et qui a fait un gros bruit en 2008, entre autres avec ce morceau :

Là où c’est fun, c’est que le groupe a marché sur un coup de bol incroyable : un technicien a enregistré les tests micro d’Alice Glass, lors de sa préparation pour l’enregistrement de 5 titres avec Ethan Kath. L’ingé-son a trouvé ça intéressant… Il a enregistré, donc, et quelques semaines plus tard (on est en 2005 alors) le morceau “Alice Practice” fait son apparition sur le MySpace du groupe. Et quelques oreilles passent par là et… paf ! Ça fait pas des chocapics, mais un contrat.

En 2008, le groupe enregistre donc un album avec le label Last Gang Reccord et là, on a eu un espèce de carton !! Le carton plein en fait, bingo, carte complète, t’as tiré le gros lot, truc de ouf, tu vois ? Au point même de voir Alice et Ethan apparaitre carrément dans un épisode de Skins. Tournée mondiale, la totale quoi. En France, le gros des gens est passé à coté, à moins d’être branché à fond sur l’electro ou dans les communautés underground, tu peux pas connaitre. Ou alors t’as eu autant de chance que moi.

Je les ai découvert un vendredi soir, complètement par hasard en zappant sur ma TV et en finissant par tomber sur Arte. Et là, y’a une émission qui s’appelle Tracks, et là je fixe… Des effluves de musique 8bits frottent à mes oreilles et me surprennent. Autant j’écoute un peu d’électro, autant le 8 bit, à l’époque, c’était pas encore vraiment pratiqué. Bref je rencontre donc Crystal Castles et leurs compères de Metronomy et je tombe amoureux. C’est le son vraiment original, le truc complètement décalé, le concept qu’on peut pas prendre au sérieux mais que t’arrive pas à prendre à la légère. C’est du synthé filtré par une Atari, avec la voix d’Alice complètement déformé, étirée, méconnaissable. La sirène, tu vois ? Leur premier album a été une révélation !

Et alors maintenant, on en arrive à leur deuxième album. Le premier s’appelait Crystal Castles, le deuxième s’appelle… Crystal Castles. On va dire II pour ne pas confondre. Celui-là devait sortir en juin, mais suite à des prétendues fuites, il est désormais déjà téléchargeable en ligne depuis le 23 avril dernier.

A l’écoute de Celestica, le premier single, j’ai pensé qu’on a de la chance qu’une fois… Ce groupe a eu un méga coup de bol, ils ont réussi à gérer un super bon album derrière, mais bon voilà, ils vont rester bloqués sur leur truc et pas évoluer… Ben ils ont évolué… Quand au résultat, c’est très discutable. On trouve un nouveau style de nappe sur le synthé (toujours un peu 8-bits, mais plus posé). On ne reconnait toujours pas la voix d’Alice, je dirais même qu’on ne la reconnait plus du tout par rapport à l’album précédent, qui lui donnait un effet criard. C’est désormais très fin, cristallin, bref c’est très différent. J’irai même jusqu’à dire que c’est un peu chiant… Mais y’a un je ne sais quoi qui intrigue… J’ai pas encore bien trouvé. Voyons la suite…

Sur la suite, on retrouve des morceaux qui sonnent plus comme le premier album, en peut-être un peu plus propre : “Vietnam” fait une très bonne impression, “Pap Smear” encore plus, avec des accents à la Madonna dans la voix d’Alice, un coté pop qui ne demande qu’à vous accrocher, et je dirais que la sauce prend très bien. “Not in Love” poursuit dans un genre assez proche, “Intimate” enchaîne bien… Et ca continue. Toute la deuxième partie de l’album rend vraiment pas mal et contraste complètement avec la première qui est plus calme, qui manque carrément d’originalité, qui est chiante pour être honnête…

Pour donner une idée de l’évolution du son, l’ambiance est beaucoup moins 8-bits, le tout est beaucoup plus propre, les effets sont toujours super sympa dans l’ensemble… Quand il y en a, et quand ce n’est pas le cas, on s’emmerde. Point.

Non franchement, y’a moyen de passer un bon moment avec ce deuxième album, si on zappe les six ou sept premières piste. Les fans apprécieront surtout le son. Au niveau originalité, c’est le deuxième album, il y a donc mois de surprise, mais c’est la vie… Et ceux qui ne connaissent pas feraient peut-être bien d’y prêter une oreille plus attentive, parce que y’a quand même du bon. Même si…

Le site officiel de Crystal Castles
Crystal Castles sur MySpace
Crystal Castles sur Wikipedia
Crystal Castles sur Facebook
Ecoutez-les sur Deezer (ou pas)
Ecoutez-les sur Spotify !