Ce nouvel album studio est vraiment un événement, 10 ans que les petits belges n’avaient pas sorti d’album studio et 8 ans qu’ils n’avaient pas tournés ensemble. En effet en 2002, Sarah et Berj Bettens avaient décidé de mettre le groupe entre parenthèses pour se consacrer à leurs projet respectifs (sa carrière solo pour Sarah et son autre groupe, Woodface, pour Bert).

Ce nouvel opus de K’s Choice contient non pas une mais deux galettes. Deux CD pour deux univers, deux voyages dans la montagne, deux manières de ressentir l’écho de la montagne. La musique de K’s Choice a évolué depuis leurs débuts tout en restant la même, ce voyage perpétuel entre le rock et l’acoustique est toujours présent. Les titres sont plus travaillés, moins bruts, plus profonds, plus envoûtants. Les deux CD comportent chacun 7 titres soit au total 14 titres répartis sur chaque album suivant leur sensibilité.

Sur le premier CD, bien que les morceaux soient pop-rock, une puissance, une énergie incroyable s’en dégagent. Dès le premier titre, le ton est donné, Sarah et Berj n’arrêtent pas de nous répéter “come on, come on, come on” et nous, on a envie que d’une chose, c’est de les suivre dans leur univers peuplé de jolies chansons, de couchers de soleil au milieu des montagnes et de plein d’autres choses merveilleuses. Chaque titre est plein de petits détails qui font qu’à chaque écoute on redécouvre l’album. L’ajout de clavier sur certains titres comme Perfect donne encore plus de profondeur au titre. Bien que l’opus soit plus pop, moins rock, les guitares sont toujours aussi tranchantes et incisives, quant à la batterie, elle tape toujours aussi bien et fort. Les K’s Choice sont fort pour mettre de la pure énergie dans leurs morceaux. Ils vous donnent envie de bouger la tête au rythme de leurs mélodies. Et même quand le titre est plus jazzy, comme sur If this Isn’t Right, l’envie de bouger est toujours là.

Le deuxième CD est plus acoustique, plus folk, très musique au coin du feu avec les amis et la guitare. Il y a toujours cet énorme travail au niveau des arrangements qui fait qu’on a vraiment envie d’écouter l’album au casque pour profiter de toutes les subtilités de la musique. Sur certains titres comme Killing Dragons, la chanson vous prend aux tripes, et vous met des petits papillons dans le ventre. K’s Choice conclut cet album de la plus belle des façons en nous envoyant plein de “love, love, love” à la fin de How Simple It Can Be et là on a envie de dire qu’une chose: “nous aussi, on vous aime”.

Au final un très bel album, très travaillé que l’on écoute et réécoute avec plaisir. On sent que Sarah et Berj ont reformé le groupe parce qu’ils avaient envie de jouer ensemble et sans aucune arrière-pensée mercantile. Et pour finir je vous propose de visionner le clip du premier single extrait de l’album Come Live The Life. Un clip magnifique, plein de poésie, tout en images de synthèse, qui résume à lui seul l’état d’esprit de l’album:

Track list :

    CD1

  1. Come Live The Life
  2. Let it grow
  3. Echo Mountain
  4. When I Lay Beside You
  5. Perfect
  6. I will carry you
  7. If this isn’t right
    CD2

  1. Say a prayer
  2. These are the thoughts
  3. 16
  4. Killing Dragons
  5. America
  6. Along for the ride
  7. How simple can it be

Site officiel de K’s Choice
K’s Choice sur Wikipédia