Originaire de Portland dans l’Oregon, Sapient “Sape” s’est fait connaître en 2005 comme rappeur et producteur au sein du duo Debaser. Duo qu’il forme avec son pote d’enfance Ethic. A eux deux, les emcees ont produit plusieurs albums entre 2006 et 2010, réussissant à réunir des grands noms du milieu indépendant comme Aseop Rock, pour lequel Sapient a produit plusieurs morceaux, Eyedea, Souls Of Mishchief… tout en continuant de tourner sur les scènes américaines avec leur collectif Sandpeople.

C’est vers la fin des années 2000 seulement que Sapient a commencé à se tourner vers sa carrière solo. En 2010 il sort son cinquième projet Barrels For Feathers où comme à son habitude, adepte du “Do It Yourself” il porte les différentes casquettes de rappeur et producteur : “This album embodies the feeling that my music has given you in the past, with some added experimentation that I think will come off like a top hat in a convertible” (“Cet album incarne ce que ma musique vous a déjà transmis par le passé, avec un peu plus d’expérimentations qui, je pense, donneront un petit côté clic-clac convertible.“). En février dernier, Sapient a donc décidé de ressortir son album du placard pour le dépoussiérer.

I am very proud of the original album, but due to many circumstances, like a publicist scamming us and various timing issues, Barrels For Feathers never got the proper campaign that I feel the music deserved, as a result it is very slept on. I’ve wanted to do this Gunwings album for a while and with my release schedule being full, I haven’t really had the opportunity till now, and I’m very proud of the result.” (“Je suis très fier de l’album original, mais dues à de nombreuses circonstances, comme un éditeur malhonnête et plusieurs problèmes de temps, Barrels For Feathers n’a jamais eu la promotion qu’il méritait, par conséquent il n’a pas marqué les esprits. Je voulais faire ce Gunwings depuis longtemps, mais avec mon planning de sorties  complet, je n’ai jamais pu le faire avant maintenant, et je suis très fier du résultat.“)

Nommé Gunwings et signé sur Camobear Records, label basé à Portland, le disque -en téléchargement gratuit- se présente donc comme une version revisitée de Barrel For Feathers agrémentée de quelques nouveaux couplets : “I figure Gunwings will be most significant to those who have heard Barrels For Feathers, and since most of my fans already have purchased the record, I thought it would be a nice gift.” (“Je suppose que Gunwings aura bien plus d’importance pour ceux qui ont écouté Barrels For Weathers, et comme la plupart de mes fans ont déjà cet album, j’ai pensé que ce serait un beau cadeau.“)

Si la scène de rap de Portland s’est révélée dans les années 90, surtout grâce au tube du groupe U-Know, If You Were Mine, sorti en 1989, jamais le milieu hip-hop n’a vraiment réussi à s’imposer en dehors de l’underground et du succès critique. Une particularité sans doute due au fait que beaucoup des grands noms qui animent cette scène aujourd’hui sont des blancs qui ont aussi grandi avec la musique rock de leur génération. Sapient est donc, à l’instar de son collectif Sandpeople, un pur produit de son environnement. Il y a quelques temps on abordait le sujet de cette nouvelle génération de rappeurs blancs avec On Cue, où la culture et les références musicales dépassaient largement le cadre du hip-hop, sans pour autant lui faire de l’ombre ou le renier. On pourrait ici relier sa démarche à celle de Sapient tant la musique de ce deux emcees est traversée par une émotion singulière qui ne ressemble qu’à eux.

Finalement, si l’on prend et que l’on réécoute une par une chacune des productions de Barrel For Feathers et de Gunwings, on se retrouve avec deux projets totalement dissociables, avec chacun leur intention propre. Avec Gunwings, Sapient a livré un travail de recomposition et de remixage qui sert complètement le propos de l’album, sans jamais nous tenir la cuillère pour tenter de nous faire avaler la soupe. Si les douilles ont brûlé les plumes de Barrel For Feathers pour lâcher une œuvre brute et complexe, presque rock dans l’âme, Gunwings lui, voit au contraire l’animal s’envoler à nouveau pour faire pleuvoir les douilles sur nos oreilles, bourrées de lyrisme et d’harmonies mortelles. Sape nous parle à travers sa musique et le mieux c’est encore de l’écouter.

http://www.youtube.com/watch?v=ZHcrwA3eIws

Site Officiel de Sapient
Myspace de Sapient
Soundcloud de Sapient
Chaîne officielle Youtube
Télécharger Gunwings sur Bandcamp
Interview de Sapient du 21 février 2012 sur weouthere.net 
Site Officiel de Sandpeople
Myspace de Debaser