Direction les plaines désertiques et arides des USA avec Noswad car même s’ils sont de Paris, France, c’est bien au Nevada et à ses routes poussiéreuses que l’on pense en écoutant Too Much Peyotl, première morceau instrumental de ce From Dust Till Dawn.

Dès Muddy truck driver, on découvre une autre palette de Vincent (AqME, The Butcher’s Rodeo) au chant : le chant justement. Ah oui, je ne vous en avais pas parlé, mais Noswad est un des multiples projets du boulimique Vincent, nouveau chanteur d’AqME. Le monsieur a plus d’une corde à son arc et chacun de ses projets a son propre univers, sa propre ambiance. Et donc, là, il nous sert avec ses potes (et son frangin) de Noswad un blues rock – stoner rock des plus réussis ; un pur moment de bons riffs qui tachent, de puissance et d’énergie brutes.

L’album contient quelques petites pépites comme Dead Honeymoon qui est des plus efficaces, littéralement taillée pour le live et faire bouger une salle en furie, un vrai hymne en puissance ! Et je ne vous parle même pas de Stick To The Ground avec ses chœurs, son refrain et ses riffs bien sentis.

From Dust Till Dawn alterne entre puissance et douceur avec des morceaux aux guitares acoustiques comme Reach Out ou encore Supended In Time. On reconnait aussi quelques influences du groupe comme sur le très Queens Of The Stones Agiens Rest & Lay. Noswad conclut en beauté avec le très émouvant Willing.

Ce From Dust Till Dawn est très réussi. C’est une jolie surprise que je n’attendais absolument pas, mais qui m’a totalement retourné tellement il donne la patate. Un album à écouter encore et encore et à vous procurer d’urgence si vous ne l’avez pas encore…

Tracklist :

  1. Too Much Peyotl
  2. Muddy Truck Driver
  3. Dead Honeymoon
  4. Reasons For Crying
  5. Never Give Up
  6. Reach Out
  7. Stick To The Groud
  8. Suspended In Time
  9. Rest & Lay
  10. Blind Dead
  11. Surprise Me
  12. Willing

icone myspace MySpace de Noswad
icone facebook Page Facebook de Noswad