Petit groupe strasbourgeois sans forcément de grosses prétentions, Tis distille une pop rock mélodique portée par les deux voix d’Audrey et Pierre. Des français qui chantent en anglais (encore diront certains), mais qui le font bien, dans un exercice qui est toujours autant courageux que périlleux.

Formation classique, deux voix, guitare, basse, batterie et, sur quelques morceaux, des cordes qui, ça et là, viennent rehausser l’ensemble. C’est propre, ça emmène facilement. Mais Tis n’en est pas à son coup d’essai car c’est déjà le deuxième album du groupe, toujours autoproduit, et de belle facture.

La découverte pour moi a eu lieu dès la première écoute : une accroche immédiate, une orchestration qui n’est pas sans rappeler les Smashing Pumpkins époque Adore, ou plus proche de nous les grenoblois de Rhesus (Diamonds), la faute à cette double voix qui accompagne si bien des mélodies simples et efficaces. Au-delà de leurs vidéos de concert plus intimistes glanées sur le net, guitare acoustique et rythmique soft, cet album de Tis semble plus orienté rock que pop, électrique et planant, le tout poussé par une batterie bien présente lorsqu’il s’agit d’envoyer la sauce. En écho à l’imagerie résolument Steam-Tech de la pochette que viennent renforcer les intros voix-mégaphone que j’ai trouvé d’un chouette effet (We are Kings), les 12 titres de Flying Machines s’enchaînent logiquement. Tantôt percutants (Flying Machines, le titre éponyme), tantôt mélodiques, voire mélancoliques (Heaven), les morceaux suivent une série réfléchie comme pour un concert, nous laissant respirer entre deux morceaux plus enlevés.

Au final, Tis nous fournit un ensemble agréable, simple, efficace et facile à écouter. Si je devais apporter un petit bémol, je dirais que le groupe devrait encore gagner en maturité en dissociant un peu plus ces deux voix qui forment leur colonne vertébrale. Mais il n’en reste pas moins une belle maitrise d’ensemble, toujours contenue là où la guitare électrique aurait pu envahir l’espace (When the Devil Sleeps). A suivre donc, des fois qu’ils aient la bonne idée de sortir de leur Alsace natale pour s’aventurer dans la France de l’intérieur !

 

Tracklist

  1. Flying Machines
  2. Diamonds
  3. Undertow
  4. Heaven
  5. Time is Sand
  6. All Your Sad Songs
  7. We are Kings
  8. Under the Trees
  9. Fragile
  10. When the Devil Sleeps
  11. Brainchild
  12. Where the Sky

icone myspace MySpace de Tis
icone facebook Page Facebook de Tis