Mon premier est un instrument pour couper et fendre
Mon deuxième est un petit cube à six faces
Mon troisième est la vingt-troisième lettre de l’alphabet
Mon tout est un slameur ligérien de 23 ans.

HDW, c’est un mélange de tout ça : verve, destin et écriture.

Après avoir partagé la scène avec Grand Corps Malade au Trabendo à Paris en 2010 ;
Après avoir remporté la troisième place des rencontres Franco-allemandes de slam à Offenburg en 2011 ;
Après avoir obtenu la deuxième place du tournoi slam OFQJ à Québec en 2012 ;
Place au présent : la sortie de Lyricanthropy, son premier disque, sur le label Urban Music Tour.

Confessons-le, je ne connaissais pas le slam avant et il faut dire que Grand Corps Malade n’avait pas généré chez moi un enthousiasme débordant malgré ses qualités d’écriture indéniables.

HDW a été plus loin. En plus de porter les couleurs de cet art oratoire, le jeune homme s’est acoquiné à une formation musicale de rock. Le résultat est étonnant et détonnant.

Certes, le single jazz manouche Slamouche ne l’illustre pas vraiment. Tout simplement parce que si le squelette de l’EP Lyricanthropy est fait de rock, la chair qui l’entoure est métissée. Chaque morceau possède son ambiance propre. La rythmique entêtante de Psychatriste confirme l’influence hip-hop d’HDW tandis que les guitares acoustiques et le cajon de Fée d’hiver plongent l’auditeur dans une atmosphère plus tendre et intimiste. La pépite de ce projet, c’est bien sûr Miss t’es rieuse : guitare électrique, batterie lourde et violon magistral, le poète aborde le thème de la misère avec verve. Un titre qui fera également l’objet d’une mise en images.

Avec Lyricanthropy, HDW livre donc un projet encore très jeune mais empli de personnalité. Le disque démarre doucement et s’intensifie graduellement en jouant sur plusieurs gammes émotionnelles. On ne s’ennuie pas et inversement nos oreilles ne sont pas agressées. A voir également en concert pour son énergie bluffante. Grand Corps Malade n’a qu’à bien se tenir.

Tracklist :

CD Lyricanthropy

  1. Ticking clock : after sunset
  2. Psychatriste
  3. Fée d’hiver
  4. Slamouche
  5. Miss t’es rieuse
  6. Ticking clock: stroke of midnight
  7. Bonus: Ami public n°1

 

 

 

 

icone facebook Page Facebook d’HDW
icone twitter Twitter d’HDW
icone deezer Écouter HDW sur Deezer
favicon urban music tour Site officiel d’Urban Music Tour