Comme on rentre chez soi, on est retourné au Sunset/Sunside ce vendredi 13 février, pour se réchauffer au son de Cadillac Palace.

Le groupe est un trio composé de Jean-Baptiste Berger au sax ténor, Sébastien Leibundguth à la guitare et Jérôme Klein à la batterie. Durant un set de presque deux heures, ils nous ont emmené avec eux, au son d’un jazz contemporain, varié, accessible et doux.

Les morceaux s’enchainent avec fluidité. Le premier set s’ouvre avec deux morceaux composés par Sébastien : 3 Rue Reimbeau et Suave Road. La guitare tire vers les basses et peut se faire a la fois furieuse et légère.
Le sax aérien est soutenu par une batterie qui suinte de groove. Le saxophoniste est impressionnant de maîtrise, et gère les machines tout en poursuivant son solo.

Le concert se poursuit par une ballade, Bedoniabedroth, dont le nom étrange a été choisi par les enfants du guitariste lorsqu’il cherchait les lignes mélodiques du morceaux. La guitare a des accents pop et la batterie se fait légère et subtile. Le groupe enchaîne avec Johnny fais-moi bien, hommage à la fois à Boris Vian et Tarantino. Les mélodies prennent en rythme et se font ultra dynamiques. Elles restent ancrées profondément dans le cerveau. L’instrumentation offre des passages presque rock avec une guitare bien saturée et une batterie puissante.

Le morceau suivant, Tous Dehors Contre La Pluie part sur un rythme lent, et propose un son presque atmosphérique. On poursuit le concert avec Organique, morceau récent, dont le titre a été trouvé par les musiciens, à l’arrache, dans la voiture qui les conduisait au concert. 2+2+2=3 ne laisse pas de répit avec sa batterie épileptique et ses envolées lyriques au saxophone.

Le concert touche à sa fin avec La Somme Des Différences qui est aussi le titre de l’album. Le rythme surprend, la batterie est jouée au doigt et la guitare se balade sur les harmoniques. Le groupe propose une reprise du premier morceau, 3 Rue Reimbeau pour les retardataires. Cette reprise plus rythmée permet d’avoir une nouvelle idée du titre, et met en avant toute la variété de jeu du groupe.

Cadillac Palace propose un jazz contemporain qui penche parfois vers le cool. Une musique toute en volutes de fumée, qui pourrait faire la bande son d’un nouveau type de polar. Avec leurs très belles lignes mélodiques et l’utilisation de machines, Cadillac Palace ouvre un grand nombre de possibilité. Un groupe à suivre !

 

icone page web Site officiel de Cadillac Palace
icone facebook Facebook de Cadillac Palace
icone soundcloud Soundcloud de Cadillac Palace
icone youtube Cadillac Palace sur YouTube