L’album de Laetittia Sheriff nommé Pandémonium, Solace and Stars sortait en octobre dernier. La chanteuse que je découvre alors fête tout de même ses dix ans de carrière. Celle-là est ponctuée de collaborations éclectiques, avec notamment l’icône punk Lydia Lunch.

Laetitia Sheriff nous livre aujourd’hui un rock féminin qui oscille entre PJ Harvey, Soko et Hole. La voix se fait d’abord caressante sur le doux Fellow qui ouvre l’album. Guitares pop, basse tendre, nappes envoûtantes. On rentre dans l’album comme dans un bain chaud et parfumé. On enchaîne avec The Living Dead. Les instruments se font légèrement saturés, le rythme s’accélère.

Opposite distille sa petite mélodie au creux du crâne, suivi de To Visit Brighton dans la même veine. To Be Strong nous emporte dans des endroits inconnus. Le paysage défile au gré des vocaux et du violon. On saluera d’ailleurs la présence de la violoniste Carla Pallone du groupe Mansfield.TYA sur trois titres de l’album. Friendly Birds précède l’intense A Beautiful Rage II qui reste ancré dans les cellules auditives et dans l’épiderme. Le titre Wash est d’une fulgurance surprenante, presque digne des envolées punk de Patti Smith. Urbanism – After Goya s’ouvre sur un discours sombre et se prolonge dans une ambiance cyber-punk post apocalyptique. L’album s’achève en douceur avec Far & Wilde et ses envoûtants “it sounds like love“.

Pour son sixième album, Laetitia Sheriff nous enlève et nous porte dans un univers à la fois familier et déroutant. Une voix qui sent le béton brûlant, une instrumentation à la fois sombre et lumineuse. Un voyage surprenant.

Tracklist

  1. Fellowcover_Laetitia-20140428084841
  2. The Living Dead
  3. Opposite
  4. To Visit Brighton
  5. To Be Strong
  6. Friendly Birds
  7. A Beautiful Rage II
  8. Wash
  9. Urbanisme – After Goya
  10. Far & Wilde

 

icone page web Site officiel de Laetitia Sheriff
icone facebook Facebook de Laetitia Sheriff
icone bandcamp BandCamp de Laetitia Sheriff
icone deezer Écouter Laetitia Sheriff sur Deezer
icone wikipedia Page Wikipédia de Laetitia Sheriff