Pour une date unique en France, le groupe de rock new yorkais Living Colour était programmé au Forum de Vauréal. Il va sans dire que c’était un concert à ne pas rater.

Les jeunes français de Moster ont eu l’honneur de commencer la soirée pendant que la salle se remplissait. Ils nous ont fait découvrir leur musique qui est un mélange d’électro, hip-hop et rock. Avec toute leur énergie ils ont su chauffer la salle. Une belle découverte pour le public qui était ravi.

Nous soufflions un peu avant la venue tant attendu de Living Colour. Ce ne sont pas des petits jeunes, en effet le groupe est né dans les années 1980. Il a été formé par le très talentueux guitariste Vernon Reid qui ne recrute alors que des musiciens noirs américains avec une super technique. On trouve à la batterie Will Cahloun, à la basse Muzz Skillings qui sera remplacé en 1992 par Doug Wimbish, et au chant Corey Glover. Ils inventent un style qui est une alchimie entre le rock, le métal, le funk, le punk, la soul et le jazz. Ils sortent un premier album en 1988 Vivid qui a un gros succès au US, et reçoivent un Grammy Award pour la première chanson Cult Of Personality. La suite se révèle plus compliquée, le groupe se sépare en 1995 puis se reforme en 2000.

Arrivés sous les acclamations des fans, ils débutent avec Desperate People, un morceau bien hard, qui nous a toute suite plongé dans le bain bouillonnant de leur musique. Ils ont enchaîné sur Middle Man, Funny Vibe et Who Shot Ya. Linving Colour avait décidé de nous offrir une soirée très électrique. Ils n’ont rien perdu de leur énergie, Vernon est toujours aussi performant à la guitare avec des solos extrêmement rapides. Doug est un bassiste remarquable avec un jeu très marqué fait de notes frappées. On voyait à peine Will derrière sa grosse batterie mais il tambourinait admirablement. La voix de Corey colle tout à fait à leur musique. Ces quatre musiciens nous ont étonnés avec des solos de dingue, dignes d’une technique très maîtrisée. Les titres se sont succédés avec Type, Time’s Up, Cult of Personnality, une reprise de Blur, Song 2, une reprise de Nirvana, In Bloom. Les morceaux étaient plutôt rock teintés de funk. Ce quartet a l’air très sympathique, ils ont communiqué avec le public, avec beaucoup d’humour. Ce concert était génial, merci et bravo à Living Colour.

icone page web Site officiel de Living Colour
icone facebook Facebook de Living Colour
icone twitter Twitter de Living Colour
icone youtube Living Colour sur YouTube

icone facebook Facebook de Moster
icone twitter Twitter de Moster
icone youtube Moster sur YouTube