Retour à Lanfains pour la deuxième et dernière soirée du festival Le Petit Village. Pour vous expliquer rapidement : après deux jours de migraine intense et les concerts de la veille une sieste s’imposait. Résultat, réveil à 17h20 et c’est encore un peu avec Morphée que j’arrive en trombe pour le premier concert prévu à 18h30.

Deborah Bonham (sœur du batteur de Led Zeppelin) offre un excellent premier set pour débuter la soirée. Peu fan du blues, j’apprécie l’effort de communication (en français !) pour rassembler le public au devant de la scène, avec un rythme soutenu et une bonne énergie, Deborah Bonham et ses musiciens réussit à attirer !

On ne présente plus Sinsémilia. C’est le groupe que j’écoutais malgré moi encore assez jeune dans la voiture de mon frère, je pense bien avoir écouté Tout Le Bonheur Du Monde des lustres avant que le titre soit connu.

Doucement, le public se positionne devant la scène. Ils sont nombreux sur scène et je me délecte d’entendre les cuivres résonner. Un groupe humain, souriant. Entre reggae entraînant et message pacifiste, le groupe remplit le contrat, ils me feraient presque aimer le reggae (oui j’apprécie le son des cuivres mais aime peu le reggae) !

Passée la musique venue des îles, rebranchons les guitares acérées avec Mass Hystéria et leur son de “fou furieux”. Jusqu’à maintenant je n’avais pas prêté attention à leurs morceaux, mais cette erreur sera réparée sous peu… Un groupe aussi furieux que le public et paroles piquantes faites pour lever le poing. Tout le set est un cocktail (molotov) addictif.

Le prochain groupe est une découverte et excellente surprise : Goulamas’k. Flash-back en 2002 pour mon premier festival où j’avais pu voir les formidables Ska-P. Force est de constater que le ska-punk fait toujours autant son effet. Pendant tout le set, bonne humeur et défense de l’humain font bon ménage.

Pour clôturer le festival c’est Go!zilla qui officie… Trio italien parcourant un peu toutes les scènes européennes avec un son rock garage. J’aime ce son un peu crados et ces groupes qui se démènent pour captiver un public plus très nombreux à presque deux heures du matin. D’ailleurs j’abdique avant la fin de leur set mais ils repasseront par là bientôt !

En espérant voir une programmation de la même veine pour la prochaine édition du festival Le Petit Village en 2018 maintenant !

icone page web Site officiel du festival Le Petit Village
icone facebook Facebook du festival Le Petit Village

favicon du site suivant Site officiel de Deborah Bonham
icone facebook Facebook de Deborah Bonham
icone twitter Twitter de Deborah Bonham
icone youtube Deborah Bonham sur YouTube

icone page web Site officiel de Sinsemilia
icone facebook Facebook de Sensimilia
icone twitter Twitter de Sinsemilia

icone facebook Facebook de Mass Hysteria

favicon du site suivant Site officiel de Goulamas’k
icone facebook Facebook de Goulamas’k

icone page web Site officiel de Go!zilla
icone facebook Facebook de Go!zilla
icone instagram Instagram de Go!zilla