Pour une soirée rock bien musclée, c’est Monster Truck qui partageait la scène avec Buffalo Summer au forum de Vauréal, pour une date unique en Ile-de-France. L’occasion de nous réchauffer en ce mois d’octobre un peu frais.

Buffalo Summer, c’est un groupe de jeunes gallois qui ont débuté par des jams entre copains. Des concerts ont suivis, avec l’envie d’enregistrer leurs compositions dans un premier album intitulé Buffalo Summer. En début d’année 2016, Second Sun voit le jour. Un opus bien travaillé, qui est vite remarqué dans le monde musical. Leur style s’inscrit plutôt dans le registre du rock des seventies, bien qu’il ait de nombreuses touches de blues ou de hard-rock. Buffalo Summer est composé de Andrew Hunt (chant), Jonny Williams (guitare), Gareth Hunt (batterie) et Darren King (basse).

Pour la première partie, c’est Buffalo Summer qui a investi les planches. Nous avons découvert trois garçons aux cheveux longs vêtus de gris et de noir, et un quatrième qui avait l’air de venir d’un autre monde avec une chemise à fleurs et la casquette à l’envers. C’était bien le bassiste du groupe ! Leur musique a envahi la salle, le groupe n’y allait pas de main morte, du classic-rock, du rock-blues. Andrew Hunt a l’allure de Robert Plant, sa voix est chaleureuse et bien posée sur les riffs qui se succèdent. Jonny Williams nous a surpris avec ses solos de guitare. Le relief était donné par une batterie bien maîtrisée. La basse rouge de Darren King était mise à rude épreuve. Le public était conquis.

La salle était chaude pour accueillir Monster Truck. Formé en 2009, ce quartet canadien sort tout d’abord deux EP, puis en 2013 un album Furiosity, et en 2016, Sittin’ Heavy. Le groupe se fait connaître du public en faisant les premières parties des concerts de groupes de taille comme Alice In Chains, Guns N’Roses, Slash. Leur registre est plutôt dans le hard rock. Monster Truck est composé de Jon Harvey (chant et basse), Jeremy Widerman (guitare et chant), Steve Kiely (batterie et chant) et Brandon Bliss (claviers et chant)

Monster Truck est arrivé sur scène sous les acclamations de la salle. Le torse nu de Jeremy laissait prévoir que le set allait être chaud. En effet, la musique a rugi et Jeremy, surexcité, courait sur la scène avec une énergie débordante. Jon, quant à lui, était plus calme, agitant sa chevelure épaisse et faisant preuve d’un jeu de basse parfait. Sa voix était profonde avec une pointe d’agressivité. Les riffs étaient lourds, semblant flirter avec du heavy. Les solos de guitare de Jeremy étaient d’une grande maîtrise. Steve à la batterie nous embarquait dans un rythme infernal. Beaucoup de fans chantaient avec Monster Truck, certains se sont mis à pogotter. Après un rappel, il fallait bien se rendre à l’évidence qu’il fallait quitter la salle à regret.

Ces concerts ont été d’un très bon niveau. Ils ont envoyé le son, et on aime ça. N’hésitez pas pas à écouter leurs titres, ou mieux encore, à aller les voir en live !

favicon du site suivant Site officiel de Buffalo Summer
icone facebook Facebook de Buffalo Summer
icone twitter Twitter de Buffalo Summer
icone deezer Écouter Buffalo Summer sur Deezer

Site officiel de Monster Truck
icone facebook Facebook de Monster Truck
icone twitter Twitter de Monster Truck
icone deezer Écouter Monster Truck sur Deezer