Les portes de l’Elysée Montmartre ouvrent à 18h30 et c’est une foule impatiente qui peuple le trottoir du boulevard de Rochechouart ce soir. Le public est jeune, majoritairement féminin et ouvertement queer. C’est Ria Mae qui s’occupe de la première partie. Accompagnée d’un bassiste/batteur/claviériste, elle propose une pop efficace et entraînante qui chauffe bien la salle avant l’arrivée des jumelles Quin. On a le droit au très joli Oooh Love, et aux dynamiques Clothes Off et Thoughts on Fire qu’on peut retrouver sur son album sobrement intitulé Ria Mae et sorti en 2014.

On a à peine le temps de faire petite pause pendant le changement de plateau avant que ne retentissent les notes de I’m So Excited interprété par Le Tigre. Le morceau est balancé en ouverture de set et met le feu dans la salle avant que Tegan et Sara n’apparaissent pour Back In Your Head. Tegan porte sa veste blanche à pois noirs et Sara son perfecto en cuir, toutes les deux arborent jeans et baskets blanches. Suivent I Couldn’t Be Your Friend et How Come You Don’t Want Me. Elles échangent quelques mots teintés d’humour avec la salle. Tegan avoue d’emblée que “Ok, bon” sont les deux seuls mots qu’elle connait en français. On se sent vite en famille avec Tegan and Sara. Cette tournée est aussi l’occasion de fêter les 10 ans de la sortie de leur album emblématique The Con. La musique reprend et l’ambiance monte d’un cran avec Drove Me Wild, suivi de l’excellent Goodbye, Goodbye. La première chanson de Love You To Death (LY2D) sera Faint of Heart suivie de White Knuckles. On retrouve dans chaque morceau l’émotion qui fait le succès du groupe. Les nouvelles orchestrations mettent les chansons en valeur et donnent un sacré dynamisme à la prestation. Tegan introduit I Was a Fool en demandant si quelqu’un a vécu une rupture récemment. S’ensuit un dialogue avec l’un des spectateurs qui est séparé depuis deux semaines. En face de lui, les filles sont impressionnantes de gentillesse :”Two weeks ! Are you OK ?“. Ce n’est qu’un bref exemple des petits moments d’intimité que le groupe sait créer avec son public, et du souci constant de communion avec des fans qui leur rendent bien.

Photos © Dody.

On enchaîne avec une version intense de Shock to Your System suivi d’Alligator. Les jeux de lumières sont superbes et le rendu est particulièrement beau dans la salle de l’Elysée Montmartre. On reste sur l’album Sainthood avec Northshore puis on revient en 2002 avec Living Room issu de l’album If It Was YouTegan prend sa guitare, dessinée par Lisa Hanawalt (à qui l’on doit le clip de Hang On To The Night), et demande si certains on déjà connu des relations amoureuses à distance avant de jouer une très belle version de The Con. Les sœurs Quin nous offrent un quart d’heure acoustique de toute beauté avec Call It Off et Nineteen. Une certaine Molly aura droit à un “Happy Birthday to You” de la part de Tegan and Sara et de tout l’Elysée Montmartre. On poursuit avec Hang on to the Night qui est l’un des morceaux préférés de Sara. Le tempo s’accélère avec BWU et ça commence à sauter pas mal dans le public. La suite est tubesque à souhait avec U-Turn (morceau préféré de Tegan sur LY2D), suivi du génial Boyfriend. Le set se termine dans une ambiance hystérique sur Closer. C’est à regret qu’on les voit quitter la salle. Le rappel ne se fait pas attendre, et les filles offrent les émouvants 100x, et Walking With a Ghost. Elles remercient leur musiciens et clôturent leur concert en beauté en nous laissant sur la bombe Stop Desire.

Tegan and Sara réussissent le tour de force d’être proches de leur public tout en leur balançant une musique hyper calibrée et efficace. On est à la fois en présence de personnes accessibles et profondément humaines, tout en sentant un professionnalisme et un sérieux typiques des grands artistes. Un très, très beau concert.

favicon du site suivant Site officiel de Tegan and Sara
icone facebook Facebook de Tegan and Sara
icone twitter Twitter de Tegan and Sara
icone instagram Instagram de Tegan and Sara
icone youtube Tegan and Sara sur YouTube
icone vimeo Tegan and Sara sur Vimeo