Highly Suspect avait choisi Paris pour leur première date de 2017 et la petite salle des Etoiles. Rien de plus logique, leur deuxième album est sorti il y a à peine plus d’une semaine en France. Lorsque Highly Suspect arrive sur scène, la salle est déjà chauffée à blanc. Le concert est à guichets fermés et manifestement, le public connait bien les titres du groupe.

Avec son physique de hockeyeur canadien et son look de rappeur, Johnny Stevens envoie de suite les watts. Voix assez haut perchée, son saturé de la Telecaster, on retrouve immédiatement les ingrédients qui font le succès du groupe. Mix entre le premier album et le second, le groupe enchaîne des morceaux léchés et pleins de puissance, à l’instar de Lost ou My Name is Human.

Plus calmes, mais aussi plus lourds, à la limite de l’explosion, il y a aussi le single Serotonia, ou encore Bath Salts. La section rythmique, assurée par les frères Meyer, est sans fioritures, à la fois puissante et extrêmement propre. Le groupe prend du plaisir à jouer dans cette salle survoltée et ça se voit. Le rappel sera improvisé pour finir en apothéose sur Claudeland et un slam du batteur.

À suivre, Highly Suspect ira loin.

Please specify a Flickr ID for this gallery

favicon du site suivant Site officiel de Highly Suspect
icone facebook Facebook de Highly Suspect
icone soundcloud Soundcloud de Highly Suspect