The Mouse Trap

“Un piège à souris.”
C’est ce à quoi on pourrait comparer le nouvel album de Deadmau5. On met le disque en place, on branche ses enceintes et le son vous attrape, vous accroche, dès les premières notes pour ne plus vous lâcher.

On était plus habitué, lorsqu’on parlait d’artistes electro avant, à faire références à des pays comme l’Angleterre, la France ou encore l’Allemagne, recensant tout de même quelques uns des meilleurs Dj et compositeurs au monde dans ce domaine.

Mais cette fois, c’est un canadien qui débarque au milieu de tout ça, Joel Zimmerman alias Deadmau5, avec, vissé sur sur ses épaules, une tête de Mickey Mouse, la souris aux grande oreilles! La vermine veut se faire entendre et pour cela, elle crie fort !

Lack of a Better Name

Faute d’un meilleur nom” mais non pas faute de talent et d’imagination, le producteur et DJ nous ramène avec lui ce mois-ci sa nouvelle galette qui fait suite au Random Album Title sortie un an plutôt.

Pour la petite histoire, l’homme qui venait du pays des caribous s’est fait vraiment connaître du grand public en 2007. En effet il est l’artiste le plus téléchargé sur la plateforme beatPort (14 millions de téléchargements environs), une réputation suivie des meilleurs critiques faites par des poids lourds du moment en terme d’électro, comme le DJ Néerlandais Tïesto.

Lancé par un long solo de batterie, c’est FML qui ouvre le bal de cet album, le son monte en puissance jusqu’au bombardement, le DJ lâche d’un coup sec sa rythmique effrénée dans un style qui se rapproche de la trance.
L’atmosphère est pesante, presque électrique mais ne s’alourdit jamais.

“The mau5head” garde une constance, un équilibre dans ses morceaux, car mélangeant plusieurs styles, de l’électro progressive (en grand partie), à l’électro pure en passant par la trance… On s’attend à tout moment que le morceau parte en vrille, tombe dans le grand n’importe quoi et pourtant ce n’est jamais le cas.
Pas besoin de monter le volume plus haut, chaque chansons résonnent comme un bloc, on sent que chaque son est à sa place et frappe là où il doit frapper.



Deadmau5 garde la mesure pour nous faire bouger tout au long des 10 pistes que renferme l’ album.
Et pourtant le pari n’était pas gagné d’avance, avec des morceaux qui s’étirent sur la durée, la plupart durant entre 5 et 9 minutes chacun. Pas facile de garder un public éveillé dans ces circonstances.

Mais le producteur a du doigté et du feeling avec sa musique et il connaît la formule magique pour faire bouger les foules.
On appréciera même pour cela, la voix de Rob Swire sur Gohsts ‘n’ Stuff dans un style plus house parfaitement approprié à ce style de musique.

Un album qui doit révéler toute ses capacités en live et en plus, voir une souris géante aux platines c’est pas tous les jours!

Tracklist de l’album Lack Of a better Name :

  1. FML
  2. Moar Ghosts N Stuff
  3. Ghosts N Stuff (feat. Rob Swire)
  4. Hi Friend! (feat. MC Flipside)
  5. Bot
  6. Word Problems
  7. Soma
  8. Lack of a Better Name
  9. The 16th Hour
  10. Strobe

Site officiel
Ecouter Lack of a better name sur Deezer