Le web, c’est formidable. On a le monde au bout du clavier, on a le pouvoir d’apprendre plein de choses, et fatalement 3 fois sur 4, on se retrouve à regarder des vidéos de chatons en train de jouer du piano (ne mentez pas, ça vous arrive aussi).

Sauf que parfois, au hasard du web et de ses détours, on trouve des trucs très très sympas et éducatifs (mais sans être chiants).

Ma dernière découverte du moment, c’est la chaîne YouTube “Une Chanson, l’addition !“. Le principe est très simple : en 2 min 30, on retrace l’histoire d’une chanson, prise dans les grands standards des années 60 à nos jours. Ce qui permet d’apprendre pleeeeeeeein d’anecdotes rigolotes sur l’histoire des chansons et des artistes, comment et pourquoi elles ont été composées… bref, tout le croustillant derrière la chanson qui a inondé les radios. Oui, les ragots, en d’autres termes.

Bonus rigolo, on voit parfois des invités pour ajouter un commentaire à la chronique vidéo, voire carrément rejouer un extrait de la chanson (coucou Tristan Nihouarn à la flûte pour L’Apologie !). Bref, du beau monde et des apparitions rigolotes !

Et tout ça en moins de 3 minutes, soit “le temps d’un café”, comme il est dit dans la description de la vidéo. Un bon plan pour apprendre plein de choses en rigolant, ce qui vous permettra de frimer… à la prochaine pause café 😉

icone youtube Une chanson, l’addition ! sur YouTube