Vendredi dernier, alors que j’étais à la recherche d’une vidéo de la chanteuse Lhasa, je suis tombée par le plus simple des hasards sur un extrait du nouvel album d’une artiste dont le nom est difficile à retenir Laleh Pourkarim, on réduit à Laleh ce qui est plus accrocheur.

Une voix délicieuse agréable à écouter, une pop exquise et fraîche, rien à voir avec la soupe à bovins qu’on nous livre chaque semaine. Mais qui est vraiment cette artiste ? Serait-ce encore une énième nouvelle coqueluche de ces grands labels, ces artistes dont la date d’expiration ne dépassent pas le temps d’un album ? Au suivant !

Quel fût mon étonnement quand j’ai vu que cette charmante demoiselle n’en est pas à son premier album mais à son troisième. Mais où j’étais pendant toutes ces années pour passer à coté d’une talentueuse mutli-intrumentaliste hors norme. Qu’importe, l’erreur est réparée aujourd’hui.

Revenons maintenant à son parcours : Cette jeune artiste qui collectionne les talents est ce qu’est Elliott Smith à la pop-folk indépendante. En effet, Laleh est une auteur/compositeur/interprète/productrice suédoise d’origine Iranienne qui fait de la très bonne pop et chante en trois langues : suédois, perse et anglais.
Ne trouvez-vous pas ça étonnant ?
Cette petite saltimbanque a vécu en Azerbaïdjan et en Biélorussie, avant d’emménager à l’âge de 12 ans en Suède. A partir de là, l’aventure commença.

En 2005, elle écrit et auto-produit son premier album éponyme où elle chante en suédois, en anglais et en perse. Un véritable joyau à écouter en boucle. D’ailleurs, l’album reçoit trois récompenses aux victoires de la musique suédoises, sur sept nominations : prix de la meilleure artiste de l’année, meilleure nouvelle artiste, et meilleure productrice de l’année. Rien que ça!
Un an plus tard, elle revient avec un nouvel album du nom de “Princessor”.

En 2009, même si elle n’a peut-être pas rencontré la renommée internationale qu’elle aurait bien méritée, elle remet du sien pour nous séduire avec un troisième album aussi envoutant que les précédents : Me and Simon aux inspirations folk, jazzy, mêlant avec prouesse quelques rythmique reggae à du son oriental, et bien d’autres bonnes choses. Une ambiance féérique et un coup de maître réussi par cette petite génie scandinave.

Maintenant, à vous de découvrir le reste de l’univers de cet artiste irrésistible, chers amateurs de la bonne musique.

Site officiel
Myspace officiel
Page Youtube
Page Facebook
Pour la découvrir sur Spotify
Pour la découvrir sur Deezer
Page Imeem
Page ILike